mardi 5 juin 2012

LA BATAILLE DE L OPINION PUBLIQUE / BATAILLE ELECTORALISTE

A chaque jour son lot de revelations ,de deballages ,des Unes les plus farfelues orchestrees par la presse pour but unique de canaliser l opinion publique sur les convocations tous azymuts des anciens tenants du pouvoir,une belle revanche pour l opposition sous ses nouveaux habits d apparats de maitres actuels du pouvoirs ,des habits trops grands a mon avis car peinant a traduire en actes concrets les promesses electoralistes egrenaient durant la campagne ,le nouveau camp au pouvoir se complait dans les effets d annonces qui n ont aucun sens ,les pseude-secrets des conseils ministeriels sont etales au grand jour dans la presse abonnee au sensationnel de seconde zone .C est a se poser la question s il n y a pas de taupes infiltrees ou d informateurs au sein du gouvernement actuel.Est ce une maniere de divertir les senegalais ou une strategie pour museler de potentiels rivaux lors des prochaines elections legislatives qui se profilent a l horizon. C est bien de d entamer les audits et de mettre des instances neutres chargees de traquer l argent des senegalais suite aux pillages des deniers de la republique sous l ere Wadienne mais peut on seulement se limiter ou devons nous aller plus loin et remonter un peu le temps pour eclairer la laterne des senegalais deja si sombre. Beaucoup d heureux hypocrites pensent pouvoir passer entre les mailles du filets si toutes fois les audits sont poursuivits et faits sans partialite ,sans esprit revanchard ,sans reserve ,sans justice a deux vitesses ,le peuple a le droit de savoir meme si cet argent n est pas rapatrie ,nous devons connaitre les prevaricateurs parmi ces politiciens qui a longueur de journee nous saoulent avec leurs declarations d intentions et leurs volontes d accompagner le senegal dans la voie de l emergence et de la democratie .Nous avons bien besoin d hommes neufs a cheval sur des principes de bonne gouvernance ,d ethique ,d une moralite au dessus de tous soupcons pour definitivement couper les ponts avec la politique politicienne et le reniement de la parole donnee pour se mettre sous le couvert d une immunite factice,avec toute cette agitation nous voyons qu au senegal,il y a deux sortes de citoyens ,les intouchables(les politiciens) et les justiciables (les senegalais lambda).Une incoherence qui n a plus sa place au Senegal,l injustice ne saurait prosperer actuellement ,les sentinelles sont la et a l ecoute,plus rien ne sera comme avant. Ces politiciens se croient au dessus des lois car ayant concocter et fait voter les lois et reglements qui regissent ce pays seulement en leurs faveurs ,des lois scelerates et des amendements ont ete vote au detriment du commun des senegalais ,une veritable COSA NOSTRA ,pire que la MAFIA nous gouverne sans gene ,pietinant les droits les plus elementaires des citoyens . Les assises de la justice ou la separation du pouvoir judiciaire et de l excecutif doit prevaloir dans notre pays car le systeme judiciaire est caduc ,revolu,archaique ,les delinquants a col blanc echappent toujours des rouages et engrenages de la machine judiciaire avec la complicite d avocats vereux se proclamant defenseurs des droits humains,la justice ne doit pas etre teleguidee ou activee seulement pour faire taire les plus recalcitrants mais devrait etre equitable ,juste pour l impulsion d une democratie participative et inclusive. Le devenir de la nation est en jeu ,les enjeux sont enormes ,la politique chaque jour avec ses lots de mensonges ne nourrit pas le peuple,les Senegalais ont longtemps souffertde cet etat ,de cette strategie ,l essentiel c est la concretisation et la resolution de la demande sociale ,le pouvoir en place doit s atteler a instaure un climat de confiance avec les populations ,un devoir de verite qui permettrait a ces dernieres de garder espoir pour des lendemains meilleurs. Les Senegalais en votant massivement pour le President Macky Sall ont annonce la rupture et leurs ras-le bol vis des snobinards de l ancien regime. Attention a ne pas tomber dans les travers ,car un gouvernement hautain ne saurait durer dans ce pays ,nos cartes sont nos batons pour sanctionner les contrevenants aux vertus republicaines.