mercredi 18 novembre 2015

UNE VIE DE COMBAT

Parfois en regardant le rétroviseur de ma vie je ne vois qu'une succession de péripéties les plus burlesques ,un véritable conte des milles et une nuit à l envers. Je ne pourrais entrer dans les détails car ce sera une introspection autobiographique de seconde zone . Aine bien ne de mon Père je fus éduqué dans la joie et le bonheur malgré les vicissitudes de la vie de l époque ,mon paternel ,un homme de foi et de conviction religieuse ancré dans son moi intérieur Dieu son créateur était son compagnon de route été il n'a jamais flanché pour la vie présente ,il n'était pas obnubilé par les biens terrestres sa sueur lui suffisait amplement d'aucuns diraient que je ne le connaissais pas car il était mon père que nenni ? Ma vie a certe bascule du jour au lendemain le jour de sa disparition marquant ma seconde naissance dans cette vie car ma nonchalance a brusquement disparu faisant face à la triste réalité de l'existence ,mon cocon s'est déchire pour de bon et comme un aveugle qui ouvre les yeux à la lumière du jour atteignant son firmament ,éblouis et pataugeant dans une réalité en trois dimensions ,je fus happé par l éclosion de mes sens à cette nouveauté longtemps redoute que je pensais fuir virtuellement . La mort n'est pas une finalité c'est le but de la vie mais aussi le début de la vie après la mort. Mon enfance fut bouleversé par un environnement de challenge ,de jalousie ,de haine ,de suspicion ,de traîtrise et de méfiance à l'égard de tout le monde ,mais l'épée qui m'a le plus déstabilise est venue du tréfonds de mes entrailles ,la famille proche . Après des années de vie communes je viens de tourner une page sombre que j'aurais voulu arraché car étant une tâche crasseuse et infâme dans ma bibliothèque des souvenirs . Hélas le destin l'a voulu ainsi . L hypocrisie est la chose la mieux partagée dans ce monde ci bas ,l'éternelle lutte du bien contre le mal. Partout le mal règne en maître absolu les gens aveugles par l'appât du gain facile s'entredéchire sous l'autel de la jouissance terrestre . Nous sommes embarqués dans une galère à la dérive au gré des vents de l'envie et de la jalousie ,la vie pouvait être un fleuve tranquille sans l'arme de crocodile coulant sur les joues des pseudos compagnons d'infortune jalonnant le long du parcours qui mène vers la finalité ,chaque une nouvelle rencontre rempli d'espoir que l'on sacrifie sans arrière pensée ,sommes nous les damnés de la terre ,sommes nous encore capable de distinguer le vrai du faux ,la réalité de la folie . Introspection ,réflexion que sais je d'autres n'y peuvent rien je vais laisse faire comme une feuille morte ballotée par le vent parfois soufflant timidement et parfois l'ouragan des terres arides soufflant dans le çreux de la vague ,mer houleuse ou calme c'est du pareil au même rien ne sera comme avant ,enchainé par les détours du destin ,de mon destin j'écris mon livre personne d autre ne le peut à ma place ,peut être un jour répit de cette vie quand le moment viendra je m'en irai paisiblement pour ne jamais regarder en arrière ce sera ma fin sur terre . J'imagine de là-bas ce que les gens vont dire sur ma dépouille encore fraîche Ma femme : un salaud Mes Enfants: on était fatigué Ma famille : bon débarras Mes amis : que Dieu ai pitié de son âme Mes connaissance : non c'est pas possible on s est rencontré hier Mes adversaires : logique il a fait beaucoup de mal c'était un escroc Mon héritage sera joué au casino des envies et désirs peut être que mes enfants vont se tirailler pour des broutilles ,pour des futilités ma postériorité risque d'être un chaos de là-haut je plaindrais mes successeurs car ils n'auront rien compris de moi de mon vivant car trop éloigné des mes pensées intérieures . Les plus osés diront qu'ils me connaissaient très biens qu'ils partages beaucoup de secrets avec moi ,trahisons perfidies faux et usages de faux ,des menteurs nuls êtres ne donnaient son prochain au delà de l'aspect extérieur . L'homme à une nature autodestructrice du fait de son ignorance et de sa boulimie des biens terrestres comme des étoiles filantes à des années Lumière de la quintessence de la vie . Cette vie n'est que jeu est amusement rien d autre une balle de larmes et de bonheur éphémères ,mes parents ne sont plus un jour je ne serais plus je fais le maximum pour sortir de l'entière de cette tragédie comédie à la Freudienne . Mon espoir est que mes enfants trouvent la vérité à travers mêmes écrits ,s'ils ne font pas le distinguo ils risquent de dire et de vivre dans le mensonge régie en art de vivre il faut qu'ils essaient de vivre et non de survivre en eux ils peuvent trouver la force de s'auto illuminer avec la grâce divine je pense que tout est possible ,nous vivons une ère de désillusion et de mensonge , les tromperies les trahisons le désir sont la mauvaise graine qui détruit intérieurement l'humain . Qu'avons nous de pure à part le parcelle de lumière qui scintille en nous quand nous succombons au sommeil cette phase importante de notre vie . Je ne morfond pas dans mon surmoi et ne m apitoie pas sur mon sort je garde espoir que Dieu ne m a pas créé en vain. Des gens passent et repassent dans ma vie ,parfois avec de bonnes intentions ,remplis de bienfaisance mais aussi des fois des suppôts de Satan le banni d'entre les bannis ,ceux viennent comme une ombre couvrir ta voie ,occupent ton espace et essaient par tous les moyens de t'induire en erreur . Ceux la sont les démons comme un poison ils serinent leurs venins de cyanure avec leurs masques de perfidie ,ils te montrent une sympathie feinte ,une amitié de circonstance ,voulant atout prix savoir qui tu es sous tes dehors de sérénité ,de leurs spéculations de seconde zone ,ils te collent l'étiquette QU'ils veulent voir en toi mieux ils feront du forcing pour entrer dans tes grâces . Ce monde pourri est un repaire de de damnés qui croient en leurs rédemptions ,vous me direz que c est normal mais comment comprendre la tournure des choses sans un regard de haut car quand nous sommes à l'intérieur du noyau on risque de se noyer ,les zones de turbulences sont fréquentes et le tourbillon emporte tous ceux qui veulent pas voir la vérité en face ce monde n est rien d'autre qu une parodie de mélodrame les plus invraisemblable les unes que les autres . Qu'elle est le sens de ma vie ? Une grande question dont je ne trouve pas la réponse . Un monde de mort-vivants d'anges déchus remplis de haine car voulant leurs parts de bonheur à tout prix est cela le but de cette vie si éphémère et glauque . D'aucuns diraient Ode à la vie mais honte à nous ,en regarda autour de moi je ne vois que malheur et désolation un vrai capharnaüm , les vipères rampent à deux pattes ,les hyènes aux aguets attendant de faire ripaille , creusant des pièges avec leurs langues fielleuses ,rien ne va plus ,les des sont jetés ,la majeur partie des gens ne regardent plus l'horizon les yeux rives sur leurs moi intérieurs ,les sauts mortels sont de coutumes ,ce monde vers un gouffre sans fin,un labyrinthe de dédales sans issues de secours possible excepte Dieu le tout puissant qui nous regarde sachant toutes les intentions mêmes non formulées la roue du destin tourne égrenant sans ambages le temps l ennemi de l homme et de l'humanité ,les gens se focalisent sur le temps voulant être plus rapide que leurs ombres qui devaient un rappel un miroir ,un compagnon de route dans les bons et beaux moments qui comme des dispositifs défilent momentanément dans le cycle de notre vie . L'enfance cette ère d'insouciance ,une aire paisible remplie d air de bonheur aux senteurs exotiques de fraîcheur de plaisir , j'ai grandi dans un cocon père et mère respiraient la joie de vivre,le bonheur car une entente libre dénuée d'idées préconçues tournoyait autour de moi à chaque instant. L'argent n'était pas toujours au rendez -vous mais l 'exaltation de la miséricorde divine nimbait notre maisonnée ,mon père ,un croyant au sang pur à la foi pure et entière . Je n'ai jamais dans ma vie eu vent d'une quelconque légèreté de mon père où de ma mère . Cette fière leboue native originelle de Dakar ,très tôt rompue aux tâches de reine de la maison ,cette femme qui a complété son éducation à St-Louis ancienne capitale du Sénégal ,ma mère fut et sera toujours pour moi un modèle d'endurance ,de patience ,de courage ,de partage ,dans mes oreilles retentissent encore ses rires et sourires de joies ,de bonheurs qui remplissaient notre famille et comblaient de joie ,de bonheur de plénitude mon père lui faisant oublier les aléas de la vie .Quand il rentrait de son travail de tâcheron ,double d'un chef de chantier aguerrie ,rompu à la tâche ,il retrouvait son havre de paix ,son coin de paradis sur cette terre malgré les adversités ,les sempiternels problèmes quotidiens qu'il régissait avec tact et discernement sans rechigné ,ni se plaindre car sa foi transcendant survolait les causes et circonstances qui pouvaient en découle . Je ne saurais remercier Dieu le tout puissant de m'avoir donné ses deux parents ,une chance incroyable car cela me permet de faire front contre toutes sortes d'adversités croisées sur mon chemin de vie . Ma vie n'est pas un fleuve tranquille l'amont fut une succession d'écueils ,les tourbillons se sont avérés très dangereux parfois mortels mais toujours la main divine se trouvait sur ma route m'aidant à sortir des ornières inextricables et comme un inconscient je fus happé par la facilité car pensant tout en croyant être un entité extraordinaire je tombais dans la toile du mensonge et de l'autodestruction . Quarante ans de vie perdus dans l'utopie du rêve je fuyais la réalité ,je naviguais dans l'erreur la plus complète je m'enfonçais dans l'enfer des rêves brisés ,mon adversaire premier était ma personne ,cette autre partie de moi qui voulait découvrir , goûter les interdits ? Dieu m'a ramené dans le droit chemin après des années d'égarement ,d'aveuglement ,de perditions , de folies , d'inconscience . J'ai tâté à toutes les distractions que me permettaient l'argent licite ou illicite ,l'argent n était pas une quête essentielle pour moi je l'ai très tôt snobé , à mes yeux il ne représentait Qu' un moyen pour assouvir mes désirs les plus fous . Je connus des gens obnubilés par l'appât du gain facile des partisans du moindre effort ,des personnes trempant dans divers trafics les plus inexplicables les uns des autres,un engrenage de tentations ,de trahisons ,de mensonges le tout nimbait de voile ,de mystères . Beaucoup me diraient comment je fus traine dans ces affaires louches ,prohibées par les lois sur l'enrichissement illicites et autres délits afférents au blanchiment d argent. Les billets noirs . Pour beaucoup c'est un mythe mais que non je suis entrain d'étudier cette voie rocambolesque toujours de nouvelles têtes ,des rencontres qui se terminent parfois en queue de poisson car l'appât du gain facile inhérent à ce labyrinthe d'insuccès et de folie douce ,,une drogue qui lorsqu 'elle coule dans les veines te porte vers des horizons insondable de l'inconscience humaine . Beaucoup de mythes se sont forgés autour et gravitent dans les cercles de ceux qui s'échinent dans ce secteur nauséabond ,rempli de traîtres,de menteurs, Alors que l'année 2014 tire à sa fin avec son lot de rétrospectives qui dans mon esprit s'entrechoquent et s'enfouissent dans les recoins de mon cerveau qui n'est plus de prime jeunesse du fait de mon âge . Quarante trois ans ,mon aspect et mon physique ne paraît pas mon âge ,une contradiction qui m'a parfois induit en erreur car l' aspect jeune l'avait toujours remporté sur la réalité ,que de misères et de faux espoirs nés suite à une rencontre étoile filante ,parfois je regrette beaucoup de choses mais aussi je me dis que toute rencontre est le début d'une séparation et toute séparation le début d'une autre rencontre et comme un engrenage dans le temps ,la vie suit son côté mystère . Maintenant que j'ai deux enfants , des filles turbulentes et espiègles qui sont le noyau de ma vie ,osons le dire ceux sont elles le piment de ma vie car je me vois à travers elles et elles me permettent de remonter le temps passe elles sont pour moi comme une machine à remonter le temps . Que de pages j'ai dût tourner pour en arriver à ce stade de ma vie ,d 'aucuns diraient que j'ai flambé ma destinée à l' autel de la joie de vivre mais non tous ces échecs à répétition m'ont servi à être plus compréhensible des voies et possibilités de cette vie . À ce moment précis de ma vie je suis à la croisée des chemins ,je navigue dans un brouillard d'incertitudes ,les signaux et panneaux sont au rouge ,une véritable ornière dure à surmonter car je ne vois à l'horizon ni secours ,ni aide ,je suis seul avec mon seigneur qui m'a toujours soutenu dans les pires moments ,et encore je sais pas comment mais il me viendra encore en assistance car c'est lui le SECOURS par excellence ,QU 'importe ce qui adviendra dans les heures ou les jours qui vont venir ,je crois en sa mansuétude et à sa bonté qui dépasse l'entendement humaine . C ' est difficile mais à côté de la difficulté ,il y' a la facilité . En regardant derrière moi ,tout au Long de mon parcours ce ne fut pas aise ,ni facile ,les circonstances n'ont pas été favorable , j'ai du lutter contre l 'adversité de la vie ,malgré tout cela je me dis que le destin fut clément avec moi quelque soit les aléas et autres soubresauts ,je me dis que tout s'arrangera dans ma vie et QU'un jour je pourrais raconter à mes enfants où à ma descendance les péripéties . Je suis acculé de partout par les dettes ,c ´est comme un engrenage perpétuel car chaque que j'espère voir le bout du tunnel ,un autre gouffre s'ouvre et risque de m'engloutir dans le néant ,devant moi je ne vois aucune possibilité s'offrir à moi ,les problèmes financiers s'´accumulent et s'entassent devant ma route comme des barrières infranchissables ,je ne sais pas ce qui se passe dans ma vie,point de solutions à l'horizon et cela risque d'anéantir mes résolutions et espérance les plus profondes ,il faut que je le dise car je suis désespéré le seul espoir que j'ai c'est que je crois en Dieu le très haut qui gouverne le monde et que j'ai encore des choses à vivre je ne sais pas quoi ?Ou?Comment? Mais je ne veux pas entraîner les gens autour de moi dans ma chute qui risque d être douloureuse ,ma famille proche qui est un bien et une tentation pour moi ! Car à force de vouloir défier le destin je m'avoue vaincu par la vie ? Je ne vois pas de solution à court terme . Concernant ma femme ,elle fait tout son possible pour subvenir aux besoins quotidiens de la maisonnée je sais que c'est très dure pour elle ,elle ne le dit pas mais je sens à travers ses réactions , son comportement,sa manière d'être avec moi tant sur le plan intime et autres que dans son for intérieur, elle cogite ,elle intériorise ,elle ne me dit pas mais parfois on a pas besoin de mot pour s'exprimer . Elle condense tout en elle et je sais qu'un jour elle risque de ne plus pouvoir se maîtriser ni contrôler les choses car c est très dure pour elle ,le mariage c'est ,des hauts et des bas mais je la comprend sa vie n'a pas été toujours un fleuve tranquille mais cela a commencé à devenir tumultueuse et incontrôlable lorsqu'elle m'a connu et commencé à aimer et à vouloir vivre avec moi ,elle passe des moments difficiles avec son entourage direct,sa famille trop ancrée dans les traditions de leurs ethnies et qui déjà lui avait trouve un prétendant sans tenir compte des aspirations de leur fille bonne à être mariée au sein de la famille ,une époque révolue depuis belle lurette mais qui a encore de beaux jours devant elle du fait de la ténacité des traditions et des coutumes qui parfois prennent le pas sur la réalité des choses mais les voies de Dieu sont impénétrables et on ne peut pas fuir les desseins du Seigneur ni se défiler face à son destin ,le chemin était trace pour notre union car devait naître de cette dernière deux bouts de bois de Dieu ainsi fut conclu notre mariage en 2006 et depuis lors malgré les bourrasques et mes frasques elle a su tenir le cap jusqu'à ce jour ou j'écris ces lignes qui j'espère ne seront pas les dernières dans ma vie . Ma vie n'est pas rose comme beaucoup semble le penser je ne suis qu'un être humain bourre de défaut que j'essaie avec la grâce divine de parfaire chaque jour j'ai eu à traverser des moments difficiles dans mon existence même ,des moments d'errances,de remise en questions perpétuelles ,de naufrage car je ne suivais que mon plaisir un bon vivant je ne me préoccupais pas du lendemain ,je menais une vie dissolue ,une vie de pêcheur ,de d'ébauche qui m avait enfoncer dans un rouage de décadence de mépris de ma personne ,je ne respectais pas ma personne ,ni ma famille j'ai brûlé mon avenir sur l'autel de ma folie et de mon ignorance pensant être une personne à part entière un être d'exception car j'arrivais toujours à me sortir des situations les plus rocambolesques ou je m'enfonçais chaque fois bercée par une douce illusion d'être quelqu'un de béni de Dieu ,je faisais des choses ignobles que nulle personne connaissant la vie et la parole de Dieu devrait s'abstenir même de dire ,j'étais happé par le démon cet être si vil et abject qui faisait scintiller devant mes yeux une autre perception de la vie et du bonheur ,pour moi la vie était plaisir et joie de vivre ,jeu et amusement et rien d'autre ,la mort de mon père fut une douche froide dont je ne m'attendais pas bien que sachant en mon for intérieur que toute vie à une finalité qui est la mort ,le grand saut vers le long voyage vers notre créateur . Le combat qui vaut la peine d'être mené est celui qui nous pousse à déroger aux règles du jeu,quand tout te dit de ne pas faire confiance et que les apparences te prouvent le contraire quand au sein de nous même se déroule un combat perpétuel contre l'envie de tout balancer et de remettre les compteurs à zéro et de faire une mise au point par rapport à tout ce qui gravite autour de nous alors on a atteint le seuil de non retour,les faits sont graves et gravés dans mon subconscient je ne peux oublier ni faire fi de cela car à chaque fois les mêmes images me reviennent dans la tête et s'immiscent tout en s'imposant dans ma conscience . Un jour peut-être,je pourrais tourner cette page si sombre de ma vie et accepter le destin.je ne saurais dire quand ,comment,ou mais ce qui se passe dans mon cerveau me révulse le cœur je ne peux comprendre jusqu'à présent comment des êtres humains peuvent se comporter de la sorte,ignorer les lois divines et mettre en exergue leurs visions illusoires de cette vie . Ma lutte est interne ,intérieure car étant en moi ,m'empêchant d'être un avec ma personne. Ma personnalité sera toujours incomprise par mes contemporains à cela s'ajoute l'incompréhension des gens pour ceux qu'ils ne savent pas ,ils ont peur de la nouveauté . Mes enfants diront peut-être notre Père n'a pas voulu s'efforcer de faire quelque chose pour nous ,pourtant hélas si je prenais tout à la volée ma vie ou leurs vies pourraient être une autre vie mais beaucoup de choses me retiennent et me rappellent de donner du temps au temps car le temps est mon allié le plus précieux pour le moment car Dieu sait bien toutes choses de ma vie