vendredi 28 juin 2013

TOUTE UNE VIE POUR PARAITRE ETRE

ÉCHEC OU VICTOIRE LA VIE EST UNE SUCCESSION D ÉCHEC QUI RAFFERMIT UNE DESTINÉE L ÉCHEC D ÊTRE UNE FILS L ÉCHEC D ÊTRE UNE FRÈRE L ÉCHEC D ÊTRE UN ONCLE L ÉCHEC D ÊTRE UN MARI L ÉCHEC D ÊTRE UN PÈRE L ÉCHEC D ÊTRE UN AMI L ÉCHEC D ÊTRE UN CITOYEN L ÉCHEC D ÊTRE UNE CRÉATURE L ÉCHEC D ÊTRE PERSONNE LE POURQUOI DE NOTRE EXISTENCE S IMBRIQUE DANS LES ÉCHECS LES UNS CONTRE LES AUTRES LA VRAIE RAISON SEMBLE S ÉVANOUIR DE PLUS EN PLUS L HOMME A PERDU DEPUIS DES TEMPS SES REPÈRES AYANT DE TOUS TEMPS CHERCHE EN VAIN SA VÉRITABLE DESTINÉE COMME UN ENFANT MARCHANT POUR LA PREMIÈRE FOIS DÉCOUVRANT SON UNIVERS AVEC DES YEUX LONGTEMPS FERMES A LA LUMIÈRE ENVIRONNANTE SON ÉCOSYSTÈME SE RÉSUME A LA PROPENSION DE SON MOI CE MOI INTÉRIEUR QU IL NE SAIT PAS MAITRISER CAR A LA FOIS SI INSAISISSABLE ET VOLATILE QUAND IL ESPÈRE EN TENIR UN BOUT CE MOI DISPARAIT DANS LES MÉANDRES DE SON INCAPACITÉ A S AUTO-SUBJUGUER L HOMME EN ENTIER EST UNE ÉCOLE ET SUBSIDIAIREMENT UNE SCIENCE OCCULTE QUE SEULS LES INITIES PEUVENT PERCEVOIR A MOITIE REVENONS A NOS ORIGINES ET RECRÉONS LA VOLONTÉ DIVINE NOUS DEVONS NOUS TRANSCENDER POUR ESPÉRER ÊTRE GRATIFIER DE LA GRÂCE DIVINE LA PUISSANCE ÉMANE DE DIEU LA QUÊTE PERPÉTUELLE DE LA GRÂCE DIVINE DEVRAIT ÊTRE NOTRE SACERDOCE ET NOTRE CREDO UNE COMPÉTITION VERS L EXCELLENCE VERS DIEU VERS L UNIQUE CRÉATEUR ACCUEILLANT AU REPENTIR QUÉMANDONS LE PARDON DE DIEU TOUT EN ESPÉRANT ÊTRE OU NE PAS ÊTRE S IL S AGIT D UNE RÉUSSITE PERSONNELLE ON PEUT DIRE QUE JE SUIS POUR LE MOMENT MAL EMBARQUE SUR BEAUCOUP DE PLANS C EST LA GALÈRE LA VIE N EST PAS DU TOUT ROSE JE COURS DERRIÈRE UNE CHIMÈRE DEPUIS PLUS DE SIX MOIS AVEC TOUT UN LOT DE DÉSILLUSIONS ET DE DÉSENCHANTEMENT LES PLUS GROSSES LES UNES DES AUTRES J AI FINI PAR VOIR LE REVERS DE LA MÉDAILLE JE M ENFONCE DE PLUS EN PLUS DANS LE DÉSESPOIR MAIS TOUT AU LONG DU TUNNEL JE SAIS QUE JE RISQUE DE MARCHER OU DE PATAUGER DANS DES FLAQUES VISQUEUSES A LA LIMITE GLISSANTE DE VRAIES PATINOIRES MON ÂME ME DIT QUE BIENTÔT L ÉCLAIRCIE SOUS L ORAGE LES DIFFICULTÉS VONT SE TERMINER POUR BIENTÔT J EN AI L INTIME CONVICTION JE NE SAIS POURQUOI MAIS C EST AINSI JE NE PEUX ME L EXPLIQUER MON MÉNAGE EN A PRIS UN SACRE COUP HÉLAS JE N Y PEUX ABSOLUMENT RIEN JE LAISSE LE TEMPS FAIRE LE RESTE QUI SAIT UN JOUR PEUT ÊTRE JE LIRAIS CES MOTS ET J EN RIRAIS OU CELA ME SERVIRAIT DE LEÇONS DE VIE A MÉDITER OU BIEN UN AUTRE LE LIRA LA VIE RÉSERVE DE MULTIPLES SURPRISES MON ENTOURAGE ME TOURNE LE DOS A CAUSE DE MA PAUVRETÉ VIRTUELLE HÉ OUI VIRTUELLE CAR JE SAIS QUE JE SUIS TRÈS TRÈS RICHE MON ÂME S ÉCLAIRCI MALGRÉ LES DIFFICULTÉS JE M ACCROCHE A MON BIEN LE PLUS PRÉCIEUX MA FOI D UNE VIE MEILLEURE ICI ET DANS L AU DE LAS JE NE SUIS PAS UNE ÂME EN PEINE J AI SU AVEC LA GRÂCE DE DIEU FAIRE UN DEMI TOUR QUI ME STUPÉFAIT PARFOIS JE N OSAIS JAMAIS PU Y CROIRE SI QUEL QU UN ME LE DISAIT AUPARAVANT MAIS DIEU FAIT BIEN LES CHOSES EN M ÉLOIGNANT DES TURPITUDES DE LA VIE PRÉSENTE TJ AI BEAUCOUP FAUTE DANS MA VIE ET JE CONTINUE A REGRETTER CES MOMENTS DE MA VIE QUI M EMPÊCHE DE VOIR LES MIRACLES QUE DIEU M A DONNE IL M A OCTROYÉ LA FORCE DE POUVOIR SUPPORTER ET D ENDURER LA DOULEUR LA PAUVRETÉ LE MALHEUR ;J AI TRAVERSE DES PÉRIPÉTIES DANS MA COURTES VIES QUI AURAIENT DU ME DAMNER A JAMAIS MAIS LA GRÂCE DIVINE M ACCOMPAGNE TOUJOURS JE LA SENT ET LA TOUCHE A CHAQUE INSTANT JE REMERCIE LE BON DIEU POUR SES DONS ET DEMAIN QUELQUE SOIT LE CHEMIN OU LE LAISSE TOMBER MALGRÉ MES DÉBOIRES ET MES PASSAGES A VIDE SUR CETTE SPHÈRE QU EST LA TERRE JE SAIS QUE JE MOURRAIS INCOMPRIS MAIS CE N EST PAS GRAVE LA SEULE CHOSE QUI M INCOMBE C EST D ÊTRE DANS LES GRÂCES DE DIEU PEUT ÊTRE QUE MES ENFANTS POURRONT UN JOUR ESSAYER DE CONNAITRE AU FOND QUI EST CE PÈRE QUI NOUS A CÔTOYÉ COMME MOI JE LE DIS DE MON PÈRE JE SUIS TOUJOURS ENTRAIN DE SAVOIR QUI ÉTAIT MON PÈRE :