mercredi 15 mai 2013

L HOMME DANS TOUTE SA NATURE

LE MONDE S EFFRITE DE PLUS EN PLUS A VOIR LE SCHÉMA MONDIAL DE DÉCADENCE DE TURPITUDES ET DE BLASPHÈMES NOTOIRES DUES PAR L ALTÉRATION DES MŒURS , BEAUCOUP DE SYSTÈMES BASES SUR LA RECHERCHE DES BIENS TERRESTRES EST ENTRAIN DE S EFFONDRE DANS UN GOUFFRE D INCERTITUDES POUR LA RACE HUMAINE QUI A ATTEINT SES LIMITES DANS SON AVEUGLEMENT CONSTANT ET SON DÉFI PERPÉTUEL CONTRE LES RÈGLES DIVINES A NOUS TRANSMISES PAR LES PREUX PROPHÈTES A TRAVERS LES AGES ET LES LIVRES: MAIS QUE NENNI L HOMME EN PERPÉTUEL CONFLIT AVEC SON MOI ,SON EGO SURDIMENSIONNÉ COMME UNE ABEILLE VOLE DE FLEURS EN FLEURS BUTINANT TOUS LES MÉFAITS POSSIBLES ET S INSURGEANT CONTRE L ORDRE DIVIN PRÉÉTABLI BIEN AVANT SA VENUE OU SON APPARITION SUR CETTE BELLE TERRE UNE INGRATITUDE A FLEUR DE PEAU ;UNE PROPENSION VERS L IGNOMINIE ET LA DÉBAUCHE L HOMME EST IL SUIVI PAR LE PÉCHÉ ORIGINEL NON CELA NE POURRAIT ÊTRE UNE RAISON FONDAMENTALE NI UNE THÉORIE POUR LÉGITIMER SA DÉCHÉANCE ET SES FOLIES A TRAVERS LES ÉPOQUES LE RÈGNE DU MAL EST FRUCTIFIE PAR CET ÊTRE INGRAT INDIGNE DE SON HUMANITÉ LE PLUS GRAND RÉBUS DE LA CRÉATION VIL DE NATURE L HOMME EST A LA BASE DE TOUTES LES MÉFAITS ET AUSSI DE LA DÉGRADATION DE LA PLANÈTE TERRE SA ROUTE EST JALONNÉE D HYPOCRISIES ET DE FÉLONIES