mercredi 24 juillet 2013

CRISE AU NIVEAU DE LA POLICE SENEGALAISE

LA LOI S EFFONDRE AU SÉNÉGAL Quand ceux qui sont charges de maintenir l ordre et la sécurité des sénégalais se révèlent être de présumés vulgaires dealers ,on se demande dans quel monde nous sommes. Quand d autres agitent la solidarité de corps pour masquer les dérives de nos policiers c est scier la branche ou est assise notre justice qui semble être a deux vitesses dans ce pays ou on parle a longueur de temps de justice,de rupture,quand on sait que la loi sur le trafic de stupéfiant a été vote par nos très chers députes a l assemblée nationale . On doit se poser des questions combien de kilos de drogues saisis par les limiers ont été réintroduits dans le circuit commercial avec la complicité de ces mêmes policiers charges de lutter contre ce fléau qui gangrène la jeunesse de notre pays et depuis combien de temps cela dure? Une réflexion poussée devrait être mise en branle pour enrayer cette pandémie dans nos force de l ordre qui l appât du gain facile aidant s adonnent a des pratiques répréhensibles sous le couvert d une certaine impunité. Comment aussi analyser la sortie malheureuse du ministre de l intérieur qui assimile ces accusations a des querelles de fontaine. La lumière doit être faite sur ces accusations de trafics de drogue qui impliquent de hauts fonctionnaires de la police surtout ceux qui sont en charge de sa lutte. Si dans la hiérarchie de la police il y a des brebis galeuses ce fléau ne sera jamais éradiquer car beaucoup d argent sont en jeux. Les tentations sont monnaies courantes et nulle n est a l abri de l argent facile mais quand des représentants de la loi de surcroit des officiers supérieurs se métamorphosent en délinquants de hautes factures cela devient très sérieux pour un pays sous-développé comme le notre. L état doit prendre ses responsabilités et sévir si la culpabilité est avérée et découvrir par tous les moyens l ampleur de la corruption et de la délinquance en tenue pour mettre fin a cet état de fait que les sénégalais dénoncent chaque fois a travers les médias et les forums. Les rackets quotidiens sur les routes et autres pots de vin que nos chers représentants en tenues font envers les citoyens et autres menaces et intimidations qui jalonnent leurs parcours . Peut être qu un jour nous aurons des policiers au dessus de tous soupçons . De toutes les façons la vérité finira par éclater