mardi 11 septembre 2012

10 HEURES POUR DECLAMER DES FARIBOLES

Apres la delaration de politique generale du Premier ministre ,les commentaires et speculations ont agite le landerneau politique senegalais comme a son habitude . Rien de nouveau pour qui connait ou pratique l homosenegalensis adepte des commentaires et du denigrement sur des sujet qu il ne maitrise point. Les experts en tout genres se sont sentis investis d une mission de decortiquage ou de charcutage selon la coloration politique du moment et selon des interets en jeu. Toute cette nuisance mediatique est vecue par le commun des senegalais comme du deja servi ,du rechauffe a la limite du copie collee,rien de nouveau sous les tropiques. Une longue litanie de promesses les plus farfelues les unes que les autres ,de l ether et du gaz sporofique pour endormir le pllus credule des citoyens car croire en un politicien c est croire a l existence des extraterrestres. RIEN que des chapelets de promesses ,les unes plus mirifiques et mirobolantes que les autres . LE senegal quiregorgent d expert en tout se sont illustres pour decortiquer cette declaration ,fuyant le debat de fond ils se sont cantonnes de caresser le premier ministre dans le sens du poil,occultant la feuille de route ,ils se sont focalises sur le personnage,ses aptitudes ,son comportement a se mouvoir dans la mare aux caimans ,comment va-il negocier pour eviter les peaux de bannanes et vacheries mises sur sa route par l opposition qui s exercent dans ses nouveaux costumes de crucifies. Une demarche tout a fait normale pour qui sait les tares de la politique. Bref les promesses n engagent que ceux qui y croient ,l avenir sera le meilleur des juges ,on ne manquera pas de souvenir des discours et autres intentions de bien faire de cette nouvelle equipe chargee de mener les senegalais vers l emergence ,et qu elle ne soit pas le clone de l equipe nationale de football face a l adversite . Apres leurs traversees du desert cette nouvelle equipe gouvernementale dans son ensemble heteroclite s est engagee avec des milliard de promesses a redresser la barque senegalaise enfouie dans les meandres de l ignominies avec son corollaire de detournements de deniers publics ,de blanchiment d argent ,de classification ehontee de la societe senegalaise avec l apparition de nouveaux riches a milliard et de senegalais de seconde zone tirant le diable par la queue au risque de la rompre ,car n ayant aucune alternative credible ,se morfondant dans les inondations et la desolation,des populations sous perfusion prenant le premier venu pour le messie c est dans ce contexte que le President Macky a ete elu ,il ne faut pas l oublier ,il avait promu une rupture ,on attend toujours malgre les quelques os lances aux populations ,les declarations d intentions ne valent pas des actes concretes ,visibles ,il faut qu il se mefie de ces affames qui l entoure ,voulant leurs parts du gateau national,menacant ,intrigant ,se signalant comme des verteux alors qu ils sont faits de la meme moule que les autres qui ont ete honnis et voues aux gemonies par la frange la plus representative de la population,les sans voix qui se rebiffes et attendent les gouvernants au tournant ,nulle n est eternelle. Une autre chose la reduction du mandat presidentiel a ete occultee ou eludee sciemment n augure rien de bon.