mardi 11 septembre 2012

CHEIKH YERIM SECK / ANGE OU DEMON

Caricature comme un journaliste d investigation ,un politologue avec un carnet d adresse et des entrees dans les couloirs lambrisses des regimes africains ,il s est taille une reputation de donneurs de lecons contre les dictateurs qui pillulent en Afrique et dans le monde ,une visibilite mediatique a toute epreuve,invite speciale pour les actualites chaudes et chroniqueur a ses heures perdues ,le personnage demontrait plusieurs facettes et plusieurs cordes a son arc en envahissant le paysage mediatique par ses interventions et analyses partisanes pour qui sait mettre la main a la poche ,un veritable negre des medias aimant se retrouver sous les micros. Aujourd hui l arroseur est arrose et il risque ne pas se relever de cette affaire de moeurs ,presume coupable de viol sur une fille qui gamberge sur la vingtaine ,une fille decrite comme une surdouee de l ecole avec beaucoup de prix d excellence.Le proces s il n est pas renvoye risque de faire les choux gras de la presse a scandale et de ses detracteurs ,notre DOMINIQUE STRAUSS KHAN nationale fait faire les frais d une mediatisation a outrance au risque que cette simple affaire de moeurs va se muer en affaire d etat si l on y prend pas garde ,la famille de sa victime risque des pressions venant de partout pour enterrer cette histoire qui defraie les chroniques ,une veritable pub pour le bonhomme,le seul a avoir interwiever le maitre du jeu WAde entre les deux tours une veritable performance mediatique pour quisait que le bonhomme haissait les journalistes de la presse independante du pays ,il preferait aller en hexagone pour debiter et faire miroiter ses realisations pour convaincre les occidentaux de le laisser encore s eterniser au pouvoir mais en vain echec sur toute la ligne . FORT possible que cela soit un reglement de compte tant le personnage derange et envahi le landerneau mediatique par ses interventions a tout bout de champs sur son site et autres supports . Mais si apres enquete le bonhomme s avere coupable alors c est un detraque sexuel a interner dans un asile ,il ne pourra pas se refugier derriere la faiblesse de la chair humaine ,derriere l imperfection de la nature humaine de pouvoir maitriser ses pulsions animales.Helas la chair est faible est devant une chair fraiche seul les endurants peuvent resister a l appel de la perversion et du brigandage sexuel et a la fornication. Il sera alors qu un geant au peid d argile ,la moindre bourrasque va le faire vacciller sur son piedestral que le commun des senegalais lui avait tailler en le subliminant comme d un journaliste hors paire ce qui n a rien avoir avec la personne dans sa veritable nature. Suivons de pres cette affaire cela risque de faire beaucoup de vague car l ami des politicien va comprendre la traitrise senegalaise et va s en mordre les doigts ,il aura matiere a reflexion et a ecrire ici au senegal rien ne se pardonne ,tout se paie cash ,la prison est la pour tout le monde et ici on ne paye pas de caution comme dans les autres contrees suivez mon regard. Ou se trouve la dignite humaine ,seul le temps nous le dira ,le depute fou du peuple l avait compris trop tard a ses depens. IL ne faut jamais toucher au fruit defendu meme en reve.