dimanche 2 septembre 2012

L .U .M.S / L UNION DES MANGEURS SENEGALAIS

L.UNION DES MAGISTRATS SENEGALAIS .Une Horde prete a scalper les justiciables et a la recherche de prebendes et de gratifications indues et illogiques. Un fond commun qu ils veulent perenniser comme une caisse noire en inadequation avec la conjecture et conjoncture actuelle. En se braquant contre la decision du President de la Republique de supprimer par decret ce fond qui viole les principes d equite et de bonne gouvernance ,ces magistrats ont demontre a la face des senegalais qu ils ne sont obnubiles que par leurs interets crypto-personnels et rien de plus ,en allant contre la decision du President ,ils defient l autorite du President et de leur ministre de tutelle qui leur avait annonce la couleur aucune masturbation intellectuelle ne saurait leur donne raison ,au moment ou partout dans le monde la crise sevit avec son lot d austerite pour palier a ce phenomene mondiale . Eux comme des enfants gates ,ils s accrochet a des privileges au detriment des senegalais et autres citoyens lambdas. SONT ILS AU DESSUS DE LA LOI. Eux qui sont supposes dire la loi, ils montrent leurs vrais visages de mercenaires et de maitres-chanteurs sans vergognes. Avec leurs moyens de pressions enfantines qui vont contre la loi ,car paralyser le systeme judiciaire et leurs seuls recours pour faire flechir le gouvernement mais un decret est un decret ,en abrogeant le premier decret qui instaurait un fond commun ,le President a bien fait car une cure d austerite s impose pour faire face a la demande sociale ,a l acces aux logements decents ,a la sante ,a l emploi des jeunes et des chomeurs . Nous sommes un pays surendette et ce n est pas ces cris d orfraies qui peuvent faire revenir le President sur sa decision ,qu importe la duree du bras de fer entre ces grevistes du dimanche ,les senegalais sont sur le qui vive ,rien ne sera plus comme avant,la gabegie et les pots de vins sous forme de bonus et de primes sont revolus ,le senegal doit travailler pour sortir de l orniere ,les gens doivent serrer la ceinture ,il faut revenir a l orthodoxie pour esperer pouvoir emerger ,les senegalais ont tellement laisse faire nos gouvernants dans le passe et cette passivite a engendre nos deboires actuelles et qui pourront perdurer si nous n y mettons pas un terme ,partout dans le paysage administratif et economique des fronts s ouvrent . Ces frondeurs veulent coute que coute arriver par tous les moyens plausibles et possibles a leurs fins sur le dos des contribuables. Cette minorite que l on dit fonctionnaires de l Etat du senegal ne sont que des sangsues qui se sucrent sur les dos des citoyens combien sont-ils? Est ce qu ils reflechissent car s ils etaient dans la misere et la precarite ,passant tout leurs temps a chercher la pitance quotidienne ,ayant des problemes d acces a la sante ,des salaires impayes ,des licenciements abusives ,des problemes de logements ,les pieds dans l eau alors ils auront d autres choses en tete que de se rebeller contre l autorite du President de la republique. Mais helas ,on les a trop gates ,trop choyes ,ils sont des faveurs que le commun des senegalais ne pense meme pas en reve . Ayez le civisme de laisser tomber ce bras de fer ,cette opposition qui n a pas sa raison d etre ,aller travailler ,les justiciables sont des milliers dans les prisons du senegal ,ils attendent toujours lers proces ,,parmi ces gens il y a des peres de familles ,il y a des malades ,des mourants ,des innocents que le systeme judiciaire comme un rouleau compresseur a oublie ,faites votre devoir et ne mettez pas des batons dans les roues du President ,ayez de la hauteur et un peu de vergogne. Vous n avez pas droit a ces acquis votre fronde est vouee a l echec ,ressaissez vous . CE decret vient a son heure. ET n essayez pas d y meler la politique.