mercredi 28 mars 2012

DEPASSONS LES DEBATS DE CANIVEAUX ET ALLONS A L ESSENTIEL

On est sorti des elections l heure n est plus aux debats de bas etage .Le President a ete elu avec une large majorite ,sans contestations et sans equivoques par la grace divine ,maintenant l heure n est plus aux deballages et aux invectives ,il faut sortir de cette perpetuelle regne de la politique politicienne pour depasser ce cadre et aller a l essentiel,le travail est le seul leimotiv pour trouver les voies et moyens pour sortir le senegal de ce gouffre ou l a mis l ancien regime .
Je n absous pas leurs crimes economiques et les anti-valeurs qu ils ont insuffle dans les moeurs et le tissu social,les mentalites doivent changer ,le respect de la dignite humaine doit etre un modele social ,doit etre le train qui nous sortitira des ornieres de la decadence ,de la precarite ,de l impuissance economique qui frise la banqueroute .
Il nous faut cultiver de nouvelles valeurs morales,d ethiques ,de justice ,de probite morale en faisant passer l interet des populations comme un besoin vital pour sortir notre pays de l obscurantisme vers la lumiere des libertes et ne plus sacrifier notre dignite pour des interets bassement materialistes seule la verite finira par eclater et les tenebres feront place a la lumiere divine.
Le pays est a un tournant decisif vers la marche de notre democratie participtive vers l emergeance d un nouveau type de senegalais epris de justice et de verite .
Il faut faire l etat des lieux ,savoir l etat de notre budget ,des depenses ,faire le nettoyage adequat pour une gestion saine de l economie ,le president va aux devants de grands defis qui semblent insurmontable a premiere vue ,des chantiers herculeins l attendent mais avec abnegations ,opiniatrete et l aide de toute la frange de la jeunesse ,il peut sortir vainqueur face a ces defis ,la tache sera difficile mais pas infranchissable ,UNISSONS NOUS DERRIERE LUI POUR NOUS ;NOUS DEVONS L ACCOMPAGNER ENSEMBLE NOUS SOMMES LA FORCE VIVE DE LA NATION:
Rien ne peut nous resister comme une deferlante ,on peut reussir cette mission impossible que d aucuns considerent vouee a l echec ,les traitres a la nations vont se taire pour un eventuel echec .
Les actions et actes du president seront epies ,seront passes au crible mais en vain ,nous nous armerons de courage,de patience ,de foi pour affronter les defis majeurs de notre nation,la demande sociale est tres forte ,le president elu est attendu sur beaucoup de sujets ,l equipe qu il mettra en place doit relever le defis ,les competences sont ici et pretes a servir le pays et non se servir du pays ,la nation doit primee sur tout.
Les senegalais dans leurs grandes majorites ont elu ,un president du peuple ,pour le peuple qui va diriger avec le peuple.
Les fonds loges dans les paradis fiscaux et autres banques etrangeres doivent revenir au pays c est l argent du peuple ,cet argent doit rester au pays pour un bon fonctionnement des institutions ,pour la resolutions de beaucoup de maux dont souffrent les populations .
Ce nouveau president a un destin grandiose ,sa gouvernance ne sera pas facile ,sera jallonnee peut etre d imperfections ,d impairs sur le choix des hommes qu il faut a la place qu il faut car beaucoup de ces gens l entourant peuvent se muer a des fossoyeurs de la republique s ils sentent leurs interets menaces car la politique de gabegie reste encore dans leurs genes ,nous serons les sentinelle de la republique contre toutee tentatives de corruptions ,de detournements de l argent du contribuable,des gens tapis dans l ombre attendent leurs heures de gloire et de reconnaissance ,ce pays n est pas un gateau a se partager ,il ne faut pas retomber dans les travers de l ancienregime sinon c est le peuple qui va de nouveau sanctionner ,esperons avoir des hommes de valeurs intreseques dans le gouvernement et dans les societes nationales ,des gens aguerris a la gestion,des gens honnetes qui ne confondent pas caisses et poches personnelles.
Le glas de l impunite ,de la prevarication ,de l injustice a sonne a, partir de maintenant plus rien ne sera comme avant ,les senegalais auront les yeux rives sur tout et seront des comites de veilles individuelles et collectives ,ils denonceront toutes les derives et exactions au detriment des senegalais ,les urgences sont nombreuses et enormes le pays va mal ,les denrees de premieres necessites doivent etre revues a la baisse pour calmer les ardeurs et rendre espoir aux senegalais ,la jeunesse est aux aguets attendant une reponse positive contre le chomage endemique ou elle est englue depuis des decennies a cause de la mal-gouvernance ,les priorites de l education de la formation ,de l agriculture ,de l elevage ,de l industrie ,de l economie maritime ,des pillages de nos ressources halieutiques ,la crise en casamance ,les retraites ,la sante et j en passe sont enormes .
UN VERITABLE LABYRHINTE DE MISSIONS IMPOSSIBLES MAIS PAS SURHUMAINES