lundi 22 octobre 2012

L AFFAIRE BETHIO THIOUNE / PATATE CHAUDE ENTRE LES PATTES DE L ETAT

Apres les declarations d intention sur la fin de l impunite ,depuis quelque jours on assiste a la fin de l Unite .L Etat de grace s est mue en etat de disgrace avec son corollaire de contestations ,de manifestations suivies de de destructions de biens publics ou de particuliers au mauvais endroits ,au mauvais moments ,l,etat tergiverse ,cafouille au risque de voir une frange de la population descendre dans les rues ,tout est alibi pour manifester ,les etudiants s en prennent au directeur du COUD nouvellement installe qui manque de tact et de diplomatie pour resoudre le recasement des etudiants qui contestent la maniere cavaliere du nouveau directeur ,une manque de considerations et d egards a leurs endroits . L affaire des meurtres de MEDINATOUL SALAM prend des proportions qui peuvent d eteindre sur la stabilite du pays ,les disciples du thiantacounes en chef BETHIO se rebelle et exige la liberation de leur guide pour les besoins d une evacuation sanitaire selon les avocats du prevenu ,une justice au pas si ce dernier est libere suite a l intervention musclee et puerile de ces talibes qui se prennent pour des justiciers ,ces hors -la -loi se foutent de la republique et de sa marche ,le civisme n en parlons pas ,la citoyennete relegue aux calenques grecques ,ils pertubent la marche de la justice ,invectvant ,manacant avec l aval des recales de la derniere presidentielle qui trouvent la un creneau pour sortir de l oisivete de leurs nouvelles postures de d opposants au regime actuel ,tous les moyens sont bons pour essayer de destabiliser le pays ,leurs funestes projets sont voues a l echec ce pays doit retrouver son etat de droit nul citoyen n est ne au dessus de la loi l article 7 de la constitution le stipule << Tous les etres humains sont egaux devant la loi ,il n y a pas au Senegal,ni sujet ,ni privilege de lieu de naissance ,de personne ou de famille>> Les faits qui impliquent Bethio ne sauraient faire l objet de traitement pariculiers dixit le ministre de tutelle. Pour rappelle le guide des thiantacoune est place sous mandat de depot depuis le 26 avril 2012 pour association de malfaiteurs ,complicite de meurtre,recel de cadavres ,infraction sur la loi sur les inhumations ,ports d armes sans autorisaation administrative suite a une enquete il a ete place en detention avec d autres prevenus apres la decouverte et l exhumations des cadavres non loin de son domicile sise a Mbour dont le rapport d autopsie a pour l une revelee et demontree qu elle a ete enterree vivante .Une abomination ,un sacrilege ou un sacrifice car comment peut enterrer quelqu un vivant a dessein mais sommes nous des croyants ou des suppots de satan pour faire certaines choses . Mais ces gens qui sont morts avaient de la famille ,une vie ,des amis ,des ambitions et pour un rien ils sont passes de vie a trepas apres on nous tympanisent pour dire que le guide a des garanties que c est un humaniste ,tout est bon pour lui faire beneficier d une liberte provisoire et autres passes-droits . L etat doit raffermir son autorite comme disait l ancien ministre de l interieur force reste a l etat l etat a le monopole de la violence mais a une juste proportion. De toutes les facons on va vers des lendemains incertains ,les jours du chef en prisons sont comptes ,le bras de fer risque de se prolonger si l etat tient la dragee haute a ces contestaires ,ces anarchistes ou bien capitule en liberant par des figures de style le bonhomme . QUI SAIT ce qui peut arriver