lundi 29 octobre 2012

PREMIERE PURGE GOUVERNEMENTALE

UNE QUESTION D HOMMES QU IL FAUT A LA PLACE QUI LEUR SIED EST-QUE MACKY MARCHE SUR LES TRACES DE SON PREDESCESSEUR WADE LA GIROUETTE? Six mois c est la duree du premier gouvernement sous l ere MACKY SALL,un attelage heteroclite base sur le clientelisme sur le partage d un pays exsangue au bord de l axphysie qui avait besoin de sang neuf purifie des virus et gangrenes de l ancien regime ,une bouffee d oxygene,tout le monde pensait a une rupture ,une nouvelle forme de gestion mais helas comme d habitude dans nos contrees appauvries par les intermittents de la politique politicienne,la montagne a accouche d une grosse desillusion,l incurie des ministres se devoile de jour en jour au detriment des populations harassees de voir des incapables et des ignares dirigeaient des secteurs cles de la nation. Revoila dans le nouvel attelage son excellence l ambassadeur Mankeur Ndiaye promu ministre des affaires etrangeres en remplacement du tres colore ABC un euphemisme de dire que ce dernier etait l antithese d un ministre des affaires etrangere ,un clown de la republique qui tire sa reverence apres l episode de la GAMBIE et le rouleau compresseur de l opposition qui lui a mis beaucoup de plomb dans ses ailes a force de le canarder,un veritable bouc emissaire . Apres la tragedie-comedie du king fahd palace de mankeur ndiaye qui avait fait les frais de prostitues qui lui avait chipes ses portables selon ses dires ,il fut mis au vert pour faire passer l orage ,adepte de la chair fraiche et de bons crus le sieur est un bon vivant qui ne lesine pas sur une partie de jambe en l air ,le nirvana il connait bien car ayant ses appartements et son pied a terre labas ,il fut promu ambassadeur en France ou il n a meme pas eu le temps de prendre ses marques le voila bombarde ministre des affaires etrangeres c est a dire des affaires inutiles . Un general a la retraite est promu ministre de l interieur ce dernier remplace au pied leve ,l atypique MBAYE NDIAYE abonne aux bourdes grotesque et une incapacite viscerale a dirige le si strategique ministere de l interieur ,les derniers debordements ont eu raison de lui car il a montre une partialite indigne de sa posture ,il a su affaiblir ce poste et aussi affaiblir par la meme occasion l etat ,il faut un homme de poigne pas un soupe au lait . Retrograde ministre du tourisme et des loisirs ,le chanteur youssour ndour a montre ses limites intellectuelles dans le cadre de la culture un departement qui depasse ses competences et son carnet d adresse ,un veritable camouflet car on lui avait taille des habits trop grand pour lui. Quand a l ancien ministre des sports ,il remplace et permutte avec sa soeur de parti MATA SY DIALLO ,la defaite des lions et les tiraillements avec la federation l ont emporte c est l agneau du sacrifice pour apaiser les tensions au niveau des instances internationales du football car il s est trop immisce dans la gestion du football,en voulant trop faire il a recolte une grosse raclee normalement il devait demissionner de son poste de ministre des sports mais ici au senegal on a pas cette culture . Le cas BALDE avec son entrisme dans le gouvernement MACKY 2 fera jaser beaucoup de monde ,la presse va en faire ses choux gras car le bonhomme se positionnait comme un opposant marchant sur la ligne dure ,un farouche detracteur de la politique du president avec des declarations incendiaires et parfois burlesque ,les hommes de wade passe et entre par la petite porte .En politique il faut jamais jurer de rien ,vertu et dignite n habitent pas nos hommes politiques ,loin des ors du palais c est des delateurs mais a peine perfuses par le palais ils deviennent ronronnant comme des chatons ,miaulant et caressant le president dans le sens du poils ,de vrais comediens . L education fait une cure de dexterite Ibrahima sall a accuse une gestion calamiteuse ,son incapacite a gere le secteur etait visible comme le nez sur le visage malgre ses declarations d intentions ,en surfant sur l etat de grace que les syndicats avaient laisse au gouvernement nouvellement elu ,il n a pas su profiter de l aubaine pour apaiser le front syndical dont les drapeaux etaient en berne ,il comprend rien a l education c etait un loup dans la bergerie ,un bon coup de balai s imposait. De 25 on n est passe a 30 ministres le premier dedit de MACKY SALL mais c est dans l air du temps car il a su profiter des enseignements de son maitre et predescesseur . Maintenant l heure n est pas aux polemiques et autres parlottes steriles vigilance et travail rien de plus le maitredu jeu a remanie ou bien a fait un leger reamenagement quelque soit l appelation ce n est pas une surprise en ayant un premier ministre comme le sien ,le president prendera toujours ses sciseaux pour faire du lifting et de la chirurgie esthetique de son wagon rempli de betes de foires,de veritables apprentis sorciers .