jeudi 18 octobre 2012

LES TERMES DE L ECHANGE NORD -SUD DOIVENT ETRE REVUS

Quand on nous parle d echange ,de globalisation ,de mondialisation.de partenariat nord -sud .D equite dans les echanges ,de reductions des gaz a effet de serre,de lutte contre la pauvrete,de protection des ressources halieutiques ,de paix et autres ideologies utopiques ,parfois je me dis que l afrique est le dindon de la farce et le restera toujours meme pour avoir un siege au conseil de securite de l ONU c est la croix et la banniere. A voir la polemique suite a l absence du president tchadien IDRISS DEBY lors du sommet de la francophonie et la reaction de la partie francaise qui prend cela comme un crime de lese majeste en denoncant cet etat de fait ,la france-afrique a encore de beaux restes devant nous malgre les discours d intention de rupture pour leurrer les plus credules des africains . Regardons ce qui se passe en Afrique du SUD avec les mineurs ,de pauvres travailleurs que l on tuent et licencient massivement seulement pour avoir demander une revalorisation salariale legitime ,un changement de statut mais helas le gouvernement au lieu de proteger ses nationaux prefere proteger les investisseurs etrangers quite a massacrer ses propres ressortissants ,leurs seuls crimes c est de denoncer leurs conditions de vie mais ou se trouve la justice lorsqu un etat abandonne ses administres au profit des etrangers .Pauvre de nous car partout en afrique c est comme cela les etats sont en collision flagrante avec les investisseurs etrangers ,trop de favoritismes et de leches-bottes pour ces derniers qui viennent pour la main-d oeuvre a bon marche c est le pourquoi de beaucoup de delocalisations de societes etrangeres car l environnement fiscal leur est propice ,les etats n ont pas d amis rien que des interets car comment peut on concevoir que des industries extractives viennent s accaparer des terres et sites miniers sans contre- partie financiere pour les gens du terroir qui depuis des siecles vivent dessus ,l etat decrete domaine nationale et deplace les populations sans crier gare ,on implante quelques dispensaires et maisons de jeunes ,on corrompt les plus vils d entre eux ,on instrumentalise quelques gens moyennant des especes sonnantes et trebuchantes en leurs faisant des promessses de recruter des membres de leurs familles et le coup passe comme lettre a la poste ,l etat ne voit que les rentrees de devises pour satisfaire sa clientele politique et detourner l argent du contribuable . Ou sont passes les lingots d or agites un temps par un certain ministre de l industrie et des mines ,je donne ma langue aux chats . L universite est devenu un univers glauque les pauvres se demenent pour etudier ,a defaut de pouvoir obtenir une bourse etrangere pour continuer leurs cursus a l exterieur ,c est devenu un creuset de contestataires ,une veritable bombe sociale manipulee par des politiciens en mal de poplarite ,l enseignement ne suit pas la tendance de l evolution une veritable politique de restructuration doit etre faite pour coller a la realite du monde actuelle ,es etudiants sont des chomeurs avant de sortir de l universite sauf ceux qui ont les moyens de partir ou de s inscrire dans les universites privees qui pillulent au senegal mais qui sont tres cheres pas a la portee de tout le monde ,les jeunes n ont pas de travail leurs passe-temps favoris c est les seances de thes et les discussions steriles sinon c est la lutte ou la musique . Toutces fleaux sont accentues par les termes de l echange et une mauvaise politique dans tous les plans ,le banditisme ,la drogue ,la perversion ,le chomage endemique constituent une plaie pire que le sida en plus de cela la crise mondiale pousse les autres a fermer et a durcir les politiques d immigrations,on assiste a une immigration choisie ,nos ressortissants eprouvent d enormes difficultes a l exterieur et ils n ont aucune assistance venant de leurs representants qui ne sont que des faire-valoirs combien de senegalais croupissent dans les prisons a l etranger ,leurs familles n ont aucunes nouvelles d eux et ont perdu l espoir des les revoir un jour ,l execution de senegalais en gambie est un exemple de l echec de notre diplomatie ,un cordon de securite est deploye au dela de nos frontieres maritimes nous vivons dans un blocus ,le frontex est passe par la et on en parle pas ,on peut meme pas resoudre la crise en casamance apres des decennies de violences intra-muro ,on tente d etre des mediateurs dans les crises sous regionales et on envoie des soldats hors de nos frontieres, du theatres rien que du theatre. Pourquoi pas la reciprocite des visas si on sait que des senegalais eprouvent beaucoup de difficultes pour obtenir le precieux sesame en casquant fort pour une hypothetique obtention de visa de sortie ,l ambassade francaise se sucre sur le dos des senegalais ainsi que les autres ambassades et l etat ferme les yeux . Arretons de tricher avec nous meme et faisons comme eux ,nous devons montrer a ces gens que nous avons notre dignite ,nous avons perdus des fils pour eux lors des deux dernieres guerres et apres ils sont devenus amnesiques mais jusqu a quand nous allons continuer a nous taire et accepter l arbitraire, meme l etranger a plus de droit que nous sous nos propres cieux ,leurs ressortissants ne sont jamais laisser en rade ,ni oublier mais nous helas . Partout ils sement les germes de la division pour mieux regner et asseoir leurs monopoles ,au reveil des geants asiatiques ils tremblent car ils n aiment pas la concurrence tous les moyens sont bons pour destabiliser les regimes en accointances avec ces derniers ,ils pensent toujours etre a la periode de l esclavage ou du colonialisme ,nous avons le droit de choisir nos partenaires et de discuter des termes de l echange ,les decisions ne doivent plus etre prises en occident ,les courbettes et autres genuflexions doivent cesser, avant on disait que la religion etait l opium du peuple mais c est le contraire aujourdhui c est la politique qui a remplace cette assertion au pied leve ,les politiciens ne font que des promesses utopiques ,mensonges et contre-verites sont leus lots quotidiens pour masquer leurs limites et incuries a satisfaire les administres,de veritables magiciens de la langue fourchue.