lundi 26 décembre 2011

QUE VAUT UNE VIE AU SENEGAL

A l approche des elections la tension au niveau des etats majors s enveniment les amis d hier deviennent des ennemis le temps d une election ,on oublie rapidement le sens de la vie , l aspect sacre d une vie .
Les hommes ,ces gens de la chose politique et  publique ,a qui on a remis les destinees de la nation passent tout leur temps a s echanger des civilites indecentes dans la bouche d un enfants .en l espace d un moment ils redeviennent des va -t -en guerre sans se preocuper des dommages collateraux ,les victimes se comptent a la pelle . Dans quelle democratie sommes nous ? Si des responsables politiques mettent en excerbe la loi du talion < OEIL POUR OEIL ;DENT POUR DENT> C est dommage nous avons besoin de stabilite pour relever des defis ,la malnutrition , le sous developpement ,les coupures d electricite ,la hausse des denrees de premieres necessites , l education la sante , le transport ,la protection de l environnement ,le chomage ,les inondations .
Mais au lieu de s attaquer a l essentiel , c est la guerre des tranchees ,a qui mieux mieux ,reveillons nous peuple du senegal ,nous devons leguer des valeurs cardinales aux generations futures et non ce semblant de republique ,les politiques ne font meme 10% de la population et ils nous menent vers la guerre civile ,ils instrumentalisent les populations avec l aide de la presse ,cette pressse si presente et si eloignee des populations adepte du sensationnelle au risque de deriver vers le caniveau .
Au lendemain de l alternance nous avions pense avoir une presse republicaine ,mure ,responsable et  responsabilisee au lendemain des jalons majeurs qu elle  avait eu a poser pour la securisation du vote des senegalais , mais au dela de ces joutes electorales cette  presse est retournee a ces anciens amours , le deballage , une presse opposante car apres l avenement et la liberalisation de l espace audiovisuelle .on a vu l emergeance de beaucoup de publications en omettant de mettre des gardes-fou . Cette liberte de la presse agitee comme un epouvantail n est autre qu un moyen de chantage .L opinion publique est quotidiennement manipulee ,ces journalistes mettent des oeilleres au public ,ils font croire ce qu ils veulent aux gens car etant un contre pouvoir virtuel .
Nous assistons a des violences, des attaques verbales a travers la presse , qui peuvent entrainer a des derives incalculables tant sur le plan economique que sur le plan social, la mort rode partout au senegal ,on tue pour le plaisir et apres on se refugie derriere la legitime defense .
Qui a le monopole de la repression et  de la violence
D aucun me dirait l Etat . Mais est ce que c est la verite ,dans un etat de droit , d equite ,de verite ,l Etat ne devrait pas avoir le monopole de la violence car il n est pas ici pour etre repressif ni dictatorial ,mais pour servir et proteger les populations contre toute forme d agression donc ce monopole n a pas sa raison d etre . Nous sommes en democratie nulle et aucune entite n a le droit de se faire justice soit meme. Les gens se promenent avec des armes sans etre inquietes ,pourquoi ?
Leurs permis de port d arme legalises ,mais nous ne sommes pas dans une anarchie ,ni dans une revolution ,il faut que les gens sachent raison garder , pourquoi cette violence: ceux qui aspirent  a diriger a gouverner peuvent entrainer et veulent entrainer notre cher senegal dans une spirale de violence qui peut deboucher a une insecurite et une insurection qui ne va pas apaiser la situation nationale .
Cest nous qui auront les pots se casser devant nous: eux ils peuvent se proteger  ou partir .
Ne laissons pas ces marchands d illusions nous entrainer et nous mener vers la destruction de notre pays , nous n avons que ce cher senegal ,rien ne vaut la paix .
SI  le jeune qui a tire est coupable de meurtre, c est de la premeditation il n a pas de circonstances attenuantes ,il y a pas d issue de secours il doit payer pour servir d exemple ,nous ne sommes pas au far-west ni aux etats unis pourquoi un gars  qui a et se targue d avoir la nationalite americaine se retrouve a diriger une institution ou un pays qu il a renier ,les problemes de double nationalite il faut que l on revoie cela car je ne peux pas etre d accord sur ce fait quand on renie sa patrie quelle que soit la cause on s abstient de vouloir briguer  la mandature de quoi que ce soit ,il est americain il n a qu a rester aux etats unis labas il peut faire ce qu il veut mais ici c est le senegal , nous n acceptrons pas que l on transforme notre pays en champs de bataille que ce soit le pouvoir ou l opposition .
S il n est pas puni c est l impunite qui va s installer dans ce pays ,ce gosse n est pas et ne pourra pas etre au dessus des lois ,pour qui se prend t il < calamity barth> c est une calamite d etre diriger par ces rejetons de politiciens qui se croient tout permis et tout pardonner mais ce meutre ne doit pas etre relegue au fond des tiroirs comme tant d autres, la justice  doit faire son travail sans pression ni parti pris . Ce pays restera le senegal .