vendredi 2 décembre 2011

TRAHISONS

Trahir ses idelogies est la plus pire exaction que l etre humain peut faire , en l absence de vertus cardinaux , de dignite , de tolerance , de valeurs intreseques ,la race humaine va sombrer dans la  pire des regnes ,la victoire du mal sur le bien.
Quand un peuple est pris en otage par une infime partie de gens qui claironne a tout vent qu ils veulent relever le defi de la maturite et de l unite qui a l arrivee nous servent  du rechauffe je me demande qui croire . Le peuple senegalais est a la croisee des chemins , a quelques mois d une election majeure qui va determiner la constance ou la rupture entre le real politik et la politique politicienne credo de nos dirigeants et pseudo-politiciens en herbe .
Ou se trouve l unite , l opposition a demontre ses limites car en l absence de consensus , de points de convergence ,elle a montre a tous les senegalais son incapacite a transcende ses clivages crypto-personnels pour l interet superieur de la nation .
Ne pouvant trouver d accord sur un candidat de rupture ,cette opposition de salon s est une nouvelle fois crepee le chignon pour des considerations bassement personnelles sans se soucier encore de la majorite silencieuse , le pays est partage , divise, fractionne  en des cabines-partis qui pensent pouvoir tromper la vigilance des senegalais . L heure de l eveil des consciences a sonne depuis longtemps , la derniere roue du chariot ,ne sera pas une roue de secours : La verite des urnes va nous edifier une bonne fois pour toute , qui peut dire aujourdhui ce que sera demain ?
Les sondages et autres diseurs de bonnes aventures ont pignon sur rue , tout le monde veut etre ROI,
La trahison, et les revirements a 180 degres sont le peche mignon de nos hommes politiques ,pesant sur la conscience des senegalais pensant pouvoir arnaquer la volonte populaire .
Mais le peuple en sentinelle ,vigilant aura le dernier mots ,les considerations politiciennes ne l emporteront pas sur l interet superieur de la nation car le devenir de notre patrie le senegal est en jeu est vaut des billions de fois les interets partisans d une opposition en perte de vitesse et de reperes ne pouvant taire leurs divergences a la face du monde .
Cette elite HAS BEEN se trompe sur toute la ligne , combien de partis sont crees ,de mouvements c est comme si la politique est devenue l ascenseur sociale de predilection de certains senegalais mais quelle politique ,pour quelle gouvernance , le regne de la tirpitude doit ceder le passage a la verite au service du peuple car les senegalais ont longtemps attendu et longtemps traverse le desert .
On veut servir mais pas se servir ,la redistibution des benefices doit revenir a la nation souveraine ,le peuple est maitre de son destin , celui qui aura le meileur programme applicable et pas du tout utopique sera a la tete du pays ,fini la masturbation intellectuelle , les preuves ne mentent pas
A bas la selenite de la philosophie a deux sous que nous sert nos politiciens ! Nous ne voulons plus de danseurs du ventre.