samedi 25 février 2012

26 FEVRIER 2012 DATE FATIDIQUE/ HISTORIQUE

Demain  c est le grand saut vers l inconnue ,une nouvelle etape vers la democratie ,le retour du pouvoir au peuple ,la verite  des urnes ,la verite du peuple .Apres un mois de campagne electorale emaille d incidents les uns plus graves que les autres avec son lot de morts et de blesses ,la fievre est retombee malgres la derniere tentative de mediation initiee par la CEDEAO a 72 heures des elections .Une mediation qui etait vouee a l echec du fait de la volonte affichee des deux camps ,un veritable dialogue de sourd ,le camps presidentiel requinque par des mobilisations sporadiques reussies a coup de milliards  depenses pour transporter et faire venir des foules pour donner l illusion d une popularite qui ne s est jamais effritee ,toujours d actualite devant les medias et les pays etrangers qui contestent la candidature de Wade validee par le conseil constitutionnel ce qui a amene un tolle general de manifestations de repressions policieresw ,de bavures ,de morts , d executions sommaires de manifestants ,une spirale jamais connue dans ce pays de culture de paixet de dialogues ,les levees de boucliers des puissances alliees d hier et maintenant ennemies selon le president en denoncant leurs ingerences .
La diplomatie a ete active par l opposition pour s insurger ,denoncer parfois d une maniere puerils ,des fois enfantines en squattant la place de l obelisque ,ou en essayant d aller vers la place de l independance et autres actions d eclats pour demander le retrait de la candidature de trop du vieux president enveloppe dans une bulle ,reticent a toutes contestations ,reprimant dans le sang son propre peuple qui s est leve pour dire son indignation ,son degout face a cette mascarade ,ce coup d etat ,ce putch constitutionnel .Les 14 candidats iront demain aux urnes ,le vote se fera sous haute surveillance policiere et militaire ,les hommes de la grande muette ont ete requisitionne pour securiser le vote selon le gouvernement pour palier a touts debordements durant pendant et apres la proclamation des resultats qui vont etre sujettes de contestations a coup sur.Si par malheur le president passe au premier tour nous irons vers le chaos ,une Cote- D ivoire bis ,un engrenage de violences de morts ,la situation est deja tendu a son extreme ,l equilibre est maintenu par le fil d ariane qui risque de se briser a tout  moment ,on va vers des lendemains incertaines remplies de doutes ,ce senegal si paisible est passible d un renversement de situation extremement grave ,les declarations les plus guerrieres sont faites meme un possible gouvernement parralelle est agite si Wade se declare vainqueur au premier tour ,la seule issue de sortie de crise c est un deuxieme tour pour la paix des braves sinon c est la descente aux enfers ,de toutes les facons demain fera jour.
QUI VIVRA VERRA    AVOS CARTES  ET TOUS AUX URNES