jeudi 9 février 2012

MOBILISATION OU EFFET D OPTIQUE/ ESCROQUERIE VIRTUELLE

Dans une campagne quand les medias manipulent la masse au profit d un candidat en montrant des foules ,ou des rassemblements de masses compactes scandant des slogans a tue-tete ,on se doit de remettre les pendules a l heure car la verite des urnes revelera l escroquerie mediatisee d une certaine presse partisane a genou ,au chevet de ses bailleurs de fonds .Cest indigne d une campagne presidentielle au 21eme siecle A l heure du numerique ,les gens ne sont pas dupes , l effet subliminal de la television sur la conscience des peuples ne fait plus recette ,masquer sa minorite par des manipulations de masse demontre une peur bleue d une opposition qui peine a decliner un programme en adequation avec les preocupations des populations . Le ministre de l interieurpartisan du pouvoir en place continue de violer les dispositions du code electotal en interdisant a certains candidats de faire leurs campagnes de proximites ou leurs meetings dans leurs propres fiefs et dans les zones ciblees .
Une injustice flagrante car tou le territoire national sans restriction ,sans nomadsland doit etre accessible a tous les candidats briguants le suffrage des senegalais .Au  cours de ces derniers jours ,on assiste a une recrudescence de la violence ,une montee d adrenaline qui peut engengrer des derives et une repression brutale du fait de la presence constante des forces de repressions armees jusqu au dent ,pretes a casser et a tuer dans l oeuf toutes veillites guerrieres de l opposition .
Les deux forces se regardent en chien de faence,la tension est vive ,palpable a la limite explosive,les deux camps passent leurs temps a se lancer des invectives ,des menaces,les coups bas commencent a pleuvoir entrainant des speculations et conjectures dans la tete des senegalais .
Qui a le monopole de la verite ?depuis le debut de la campagne l argent roi est gaspille c est la seule force d argument qui est agitee au nez et  ala barbe du senegalais lambda ,loin des considerations politiciennes aspirant a vivre dans un pays qui ne sera pas toujours secoue par les soubresauts de sa classe politique et en dephasage de la realite au quotidien des souffrances et mal etre qu il vit,endure ,esperant la fin des affres ,des souffrances perpetuelles que lui fait subir ses dirigeants et aspirants gouvernants depuis l avenement de l alternance .un espoir biaise et revolu a jamais ..
Le peuple ne croit plus a ses hommes archaiques ,passibles de la peine de mort ,bons pour la guillotine ,qui ont vendu leurs ames aux diables , voulant entrainer dans leurs decheances tout un peuple souverain qui leurs avaient donne leurs confiances a les elisant au soir du 19 mars 2000 apres 40 ans de regne socialiste sans partage.Le peuple s etait leve pour dire non
Cet etat de grace a fini par leurs jouer un mauvais tour car ils se sont empresses de prendre toutes les tares de l ancien regime en oubliant le peuple ,quel ignominie ,maintenant ils s accrochent par tous les moyens humainement disponible pour se maintenr , ayant gouter aux delices du pouvoir ,ils veulent pas decrocher ,ni ceder la place a plus meritants,plus jeunes ,plus aptes a reprendre le flambeau vers l emergence d une democratie participative avec toutes les ressources intellectuelles et competences naturelles des senegalais voulant faire parti ,etre un membre a part entier  du concert des nations .
Il est temps que le sursaut d orgueil national soit ravive et mis en exergue pour la suprematie de l interet general au detriment de ceux a quoi on assiste .