samedi 4 février 2012

DEMAIN DEMARRE LE GRAND SHOW ELECTO-RALEUR

Apres des jours de troubles et de violences preelectorales,le demarrage de la course a la presidence .14 candidats pour un fauteuil ,parmi ce lot il y a des grands debutants et de vieux routiers connaissant le parcours du combattant  seme d embuches ,21 jours non-stop pour convaincre le peuple et les reticents ou vaincre la fatigue et les insomnies dues aux longues distances et poussieres qu ils devront avaler, c est une nouvelle experience car habitues au long discours dans les medias , les reunions dans les salons feutres et BCBG .Maintenant place a la realite du terrain ,ils vont descendre rencontrer et raconter leurs projets de societes aux populations, aux fins fonds des contrees reculees et oubliees du gouvernement central,les promesses les plus farfelues seront exposees et etalees sans honte bue par les candidats pensant avoir affaire a des enfants ,entre reves et utopies il n y a q´ un pas que certains n hesiteront pas a franchir avec effronterie en surfant sur leurs capacites virtuelles  de mobilisations ,parfois moyennant des especes sonnantes et trebuchantes ,l achat des consciences a demarrer depuis belles lurettes.
Les fonds de campagne ont ete mobilise et distribue aux differents quartiers generaux ,le pactole sera parfois detourne de ses objectifs primaires ,les< hauts les coeurs >fuseront de partout,les secretaires generaux seront mis sur la sellette et accuses de vol et de detournements.
Les tensions vont s intensifier , des comites de veilles mis en place partout dans les differentes permanences des partis politiques a travers le pays .Les partisans vont baliser le terrain comme le cultivateur avant l arrivee de la saison des pluies ,debauchages ,menaces ,chantages seront de mises un cirque electoral pretendant soigne les maux de la republique.
Presque pendant un mois ,on ne parlera que de politique, chaque jour avec ses lots de declarations , de revelations parfois sorties des entrailles de l ignominies politiciennes que peuvent servir sur un plateau de mensonges les dirigeants et militants des partis politiques .Aucun fair-play ne sera de rigueur , ils montreront leurs veritables faces et ambitions pour le senegal ,des batailles entre militants pouvant aboutir a des morts sont a prevoir car le landerneau politique ne cultive pas le civisme , la non-violence ne se reflette que rarement dans leurs discours selon les contingences du moments ,leurs interets ne seront jamais sacrifies , c est eux ou personne .Des discours guerriers seront hurles declames,recites sur les podiums des meetings qui vont essaimer comme des champignons a travers le pays , des arteres seront barrees pour leurs beaux yeux au detriments des riverains ,les sonorisations d enfer seront distillees ,un veritable tintamarre et tapage en faisant abstraction des gens ,ils ne respecteront rien meme l espace public sera envahi par des affichages sauvages et illegales ,les murs barioles des slogans et d ecrits vantant le nom de leurs mentors ou candidats ,une verittable decharge publicitaire qui agressera les populations .Des rassemblements seront eparpilles ,on cassera de l opposants , des agressions se feront ,des joutes verbales ,reunions sur reunions pour des strategies et plans de mobilisations des militants pour la venue des candidats ,tracts , banderoles seront usites ,les imprimeurs se frotteront les mains ( c est la saison des bonnes affaires ), des gardes du corps seront recrutes en nombre pour securiser les deplacements et contrecarrer les potentiels debordements qui peuvent mener a l atteinte de l integrite physique des candidats suite aux guets a pent et autres sur leurs routes jallonnees de dangers ,un veritable parcours de la mort pour esperer  decrocher la timbale au soir du 26 fevrier 2012.
Il est fort posssible qu un deuxieme tour s impose au vu des acteurs qui seront difficiles a departager car cette floraison de candidatures n augure rien de bon .Souhaitons une campagne apaisee et calme ,qu il n y est pas morts d hommes et autres derives qui peuvent compromettre le bon deroulement des choses.