mardi 7 février 2012

L OPPOSITION ENTRE LUBIE ET LA LYBIE

Pendant la campagne hier ,on a vu des candidats se prendre pour des messies en decretant l instauration d,un conseil national de transistion ( C.N.T ) a la libyenne .La lybie continue de faire des emules .Des secessionistes en herbe doppes par je ne sais quoi.
Des elucubrations utopiques sorties de quelques delures en manque de programmes , de visions prospectives car notre pays n est pas la lybie bien que KHADDAFI / WADE  se valent , se ressemblent sur leurs manieres de gerer un pays.Meme un gouvernement d union national parallelle a ete agite par l opposition toujours en manque d arguments capable de faire plier la balance en leurs faveurs .Un veritable cirque a ciel ouvert, un enchainement de conneries.
Certains se sont carrement detaches , preferant aller en solo pour faire leurs campagnes individuelles ,la peche a l electorat est bien ouverte ,demontrant ce que tous les observateurs avaient predit depuis fort longtemps car cette opposition peine a se retrouver ,a avoir une union sacree ,le ciment qui les reliait s effrite de jour en jour ,les divergences s etalent minant leurs compagnonages d infortunes . Ils se sont montres incapables ,irresponsables ,indignes de la confiance des senegalais ,leurs cris d offraies se sont noyes sur l autel de leurs preocupations personnelles (Etre le quatrieme president du senegal)
Ce faisant ,ils ouvrent une enorme breche dans leurs rangs et un boulevard libre ,vide pour le candidat sortant ainsi ils offrent au president la liberte de faire ce qu il veut avec son camp ,la coalition FAL 2012 va avoir la piste degager pour prendre son essor , s acheminant vers une autre victoire sans bavure ,ils ne font que le jeu du pouvoir ,leurs luttes intestines les defavorisent aux yeux du peuple senegalais ,reconfortant les electeurs dans leurs positions de mefiance vis a vis de ces candidats qui vont tout droit vers la muraille de chine et le mur des lamentations .
En portant les assisses nationales en bandoulliere ,l agitant comme une epee de damocles comme programmes ,ces candidats veulent tirer  la couverture a eux , c est trop facile et illusoire.
D autres disent vouloir mettre apres leurs consecrations a la presidence ,un gouvernement elargi a la majorite de l opposition ,genre gouvernement d union national ,ces politiciens ,ces theoriciens de circonstance savent que c est impossible ,inappliquable . Des discours emailles de mise en garde ,de menace parfois eludant les veritables maux de senegalais ,un leadership patent se fait sentir ,la routine s est installee dans cette campagne qui n a pas atteint son paroxysme , sa vitesse de croisiere .
Certains se rappellent au bon souvenir du president poete ,la nostalgie est passee par la.
Avec beaucoup de SI SI SI SI SI , vous m elisez ! un train de promesses qui ne peuvent pas remplir le ventre du citoyen lambda.
Que de promesses ,comme une litanie ,un refrain huile ,ils n apportent rien de neufs dans le debat politique ,du veritable copie.colle ,rien que du plagiat en grandeur nature ,je pense que le bureau des droits d auteurs doit etre en vacance ou ferme.
Des slogans qui n ont rien de sense ,seule la musique a le don de rassembler toute cette foule bigarree venue aux nouvelles ,une maniere d oublier pour un moment leurs train-trains quotidiens ,revant d un changement de leurs existences qui tardent a se concretiser,tous ces vendeurs de reves prennent les populations pour des irreflechis ,des amnesiques .
Leurs parcours atypiques sera decrypter ,analyser pour faire la part des choses ,separer la bonne graine de l ivraie.