samedi 11 février 2012

UNE SEMAINE DE CAMPAGNE SANS NOUVEAUTE/ SANS SCOOP

Une veritable copie de toutes les campagnes que le senegal a vecu ,rien de neuf ,que du vieux revisite ,relooke ,du rechauffe ,du vieux que les candidats veulent faire passer pour neuf .Entre parades ,exhibitions ressemblant aux folies bergeres ,tout a ete concocte d une maniere theatrale ,une strategie de communication qui ne fait plus recette ( discours virulents ,menaces ,inttimidations ) demontrant leurs manques de visions ,de programmes .Les ebauches qu ils veulent faire passer en programmes sont vides de substances ,de realismes ,de veritables gouffres financieres ,des endettements a n en plus finir ,l education est laissee en rade car aux moments ou ces candidats sillonnent le pays prechant la bonne parole l ecole se meurt et aucun d eux n a tire sur la sonnette d alarme en parlant de la crise qui rique d hypothequer l avenir de milliers de jeunes senegalais ,le syndicat des enseignants sont en greve ,la menace d une annee invalide se fait sentir ,la hausse des denrees de premieres necessites ,la hausse de l electricite ,le conflit de la casamance ,les problemes essentiels sont laisses ,pour des tournees vide de sens ,ils ne font que du tourisme electoral ,des apparitions cycliques dont le but recherche n est que visibilite ,une presence virtuelle sur le terrain qui pese sur l issue du scrutin ,un maillage du territoire est impossible ,car on ne se leve pas un jour ,sortir de nulle part et vouloir briguer le suffrage des senegalais .Cest des annees de travail ,de tournees politiques ,de presence effective et constante sur le terrain pour esperer rallier une majorite a sa cause ,securiser le vote des electeurs est tres difficile ,au delas des militants ,il y a les indecis qui forment le pourcentage le plus eleve de l electorat ,ces derniers attendent les programmes pour se prononcer et choisir le candidat le plus apte a elaborer le changements ,la rupture parrapport aux dinausores en fin de parcours ,les mobilisations ne sont que circonstancielles au gre des humeurs des populations parfois payes pour assister a ces similacres de meetings ou l invectives et les promesses sont regies en une litanie kilometrique ,ils se comportent comme de veritable bete de scene, ceux sont les stars du moments ,un festival de cannes electoral ou tous les moyens sont bons pour denigrer les adversaires ,les faire passer pour des bons a rien ,des moins que rien .Rien de bien serieux les sempiternelles paroles ,des repetitions ,une monotonie a la longue rasante ,une semaine normale emaillee par ci par la de faits d hivers ,des sacrifices qui sont en parallelles avec les elections ,des morts inexpliquables ,de l horreur etale dans les journaux et magazines a sensation.Meme les mots me fuient pour decrire la situation ,rien de neuf sur les travers des travestis de la politique politicienne ,des apprentis sorciers .