dimanche 19 février 2012

LES TUERIES CONTINUENT / JEUNESSE CHAIR A CANON

Actuellement le senegal vit  une revolution jamais inscrite dans ses annales de l histoire ,une veritable guerrilla urbaine et inter-urbaine est vecue  au quotidien ,les morts s egrenent au rythme des jours de manifestations qui s entensifient depuis 5 jours sans interruption,les evenements sont vecus en direct avec la presence des journalistes nationaux et des correspondants internationaux en place sur le terrain ,les evenenements  s enchainent a une vitesse superieure ,,chaque jour les jeunes sortent sans mots d ordre brulent touts sur leurs passages ,le pays vit au ralenti ,la presence massive des forces de l ordre est a notee partout dans les rues et arteres de dakar ,l interieur du pays n est pas en reste ,les poches de resistance s organisent a travers le pays ,le contexte electoral est laisse en rade ,les jeunes veulent reprendre leurs libertes apres des annees de brimades ,de promesses electoralistes utopiques chantees depuis 12 ans ,le sopi ne fait plus recette car il a trahi cette jeunesse qui l avait porte au pouvoir en 2000.
Maintenant la jeunesse se rebelle ,tournant le dos aux politiciens vendeurs de reves et d illusions ,ceux sont les memes dans le landerneau politique depuis une decennie et rien n a change ,ils se sont enrichis au detriment des population qui les avaient elus ,avaient confiance en eux .
Depuis une semaine les manifestations s amplifient ,la colere de la rue gronde ,tonne comme le tonnerre malgres leurs maigres pierres a leurs dispositions ,ils font front face aux forces de repressions ,les grenades lacrymogenes tonnent partout,des balles a blanc ,et parfois des balles reelles sont deversees sur les jeunes faisant des morts des blesses graves ,des eborgnes ,des mutiles sont tous les jours comptes parmi la population qui a en marre de  ce regime dictatorial en perte de vitesse et de legitimite qui veut se maintenir par tous les moyens sur le trone de la republique du senegal.
Ce sursaut populaire loin des politiciens adeptent de la recuperation politicienne et du medecin apres la mort demontre de la maturite des senegalais ,la recreation est finie ,ceux qui ne suivent pas la mouvance seront laisses en rade ,les appls au calme venant des chapelles heteroclites des religieux sont tombes dans l oreille d un peuple laisse longtemps a lui meme ,c est un appel qui vient trop tard
Ces religieux avaient tout le temps de desamorcer cette bombe sociale mais trahis par leurs avidites de jouissances terrestres ,ils s etaient emmures dans leurs silences coupables et complices .
Est ce la fin de ces deux pouvoirs le spirituel et le temporel qui ont longtemps chemine ensemble au gre de leurs interets ,les senegalais ont compris que ces deux entites ne sont mues que par leurs interets crypto-personnels ,le reveil de la masse silencieuse risque d avoir des repercussions nefastes pour ces deux partenaires de l ombre car a force de mentir au peuple  ,les choses petent un jour ce declin de cette classe est visible et aussi tend vers sa fin ,cette hegemonie a reduit le peuple dans l obscurantisme la plus totale ,il est temps que le senegalais sache que tout le monde est egal devant le seigneur maitre de l univers ,aucune creature n est superieure a l autre de par sa denomination ,les voies de Dieu sont impenetrables.
Un regime aux aboies ,adepte de la violence ,de l achat des consciences ne saurait perdurer ,en regardant de par le monde ,toutes les dictatures vont finir par tomber ,les gens sont interchangeables ,ne sont pas eternels ,ne peuvent creer le chaos et durer au pouvoir , c est seul DIEU qui donne le pouvoir .
Dans les hopitaux les blesses arrivent par centaine les uns plus graves que les autres ,les medecins sont debordes ,leurs devoirs de silence les empechent de divulguer l etat de sante des blesses c est l horreur partout ,les policiers continuent leurs sales boulots ,casser la resistance par tous les moyens ,le silence des politiques est irresponsables pendant que les jeunes se font massacrer ,ils sont tous chez eux entoures de leurs gardes du corps ,se reunissant comme toujours ,ces politiciens pensent pouvoir recolter les dividendes de ces actions car eux meme ils sont depasses par les evenements qui se passent,la loi de la violence regne , c est la jungle ,le sauve qui peut ,la situation est deleterre car la religion s est melee dans la danse apres la profanation d un lieu de culte ce qui a contribue a attise les tensions ,la secte tidjanne a senti cet affront comme un blaspheme ,une incurie ,un sacrilege ,cette forfaiture sera punie quelque soit les forces de repressions en place ,deversees dans les rues ,la limite de trop a ete depassee ,ce regime a depasse le rubicond ce sera difficile a apaise,la tension monte en crescendo ,seul le dialogue ,le dessistement de Wade peut faire revenir les choses au calme ,en touchant la fibre religieuse le pouvoir s est gourre sur toute la ligne .Rien ne peut plus faire reculer une jeunesse en colere