vendredi 1 novembre 2013

C V JE SUIS LE FRERE DU PRESIDENT

GUEDIAWAYE, VILLE REMPLIE D'OPPORTUNISTES A LA LIMITE D'HYPOCRITES Depuis des mois, ce qui se murmurait à travers tout Guédiawaye est devenu une triste réalité. Monsieur ALIOU SALL, je ne sais pas quelque mouche l’a piqué pour qu’il souhaite briguer le poste de Maire de la ville de Guédiawaye. Un acte que je qualifierai d’insulte à tous les dignes fils de cette localité de la banlieue dakaroise. C’est révoltant la mentalité qui anime certaines personnes qui ne doivent leur mérite que d’avoir un proche parent à la tête de ce pays. Ce gars s’est permis d’acheter une maison à Guédiawaye pour faire croire à la population qu’il est natif de cette ville, appuyé par des groupes de personnes cachés dans l’ombre qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels, des personnes qui pour la plupart ont cheminé avec tous les partis au pouvoir qu’a connu le Sénégal et maintenant elles sont devenues esclaves de Mr SALL qui d’un seul coup est doté d’une puissance financière aux allures de moyens de corruption. Les sénégalais se posent même la question de savoir d’où il s’est fait toute cette fortune à l’heure où notre justice s’est lancée dans la traque des biens mal acquis. Il paraît même qu’il y a un mouvement dénommé Mouvement des Elèves et Etudiants Républicains ( M.E.E.R) qui soutient cette soit disant farce de candidature de ce Mr Sall. Au lieu de se concentrer sur leurs études, ces élèves et étudiants cherchent des raccourcis pour s’en sortir et sacrifier les intérêts de la majorité des citoyens de Guédiawaye comme l’ont fait leurs prédécesseurs. C’est sûr que ce mouvement est corrompu et ne soyez pas surpris de le voir dénigrer les dignes fils de Guédiawaye. N'est ce pas un signe d'une certaine forme de carence visible dans le personnel de nos ministères? Normal du moment que la clientèle politique a pris l'ascendance sur le mérite. Inadmissible, ce qui arrive dans la banlieue dans son ensemble. C’est seulement dans ce lieu que tu verras des « étrangers » sans gêne et sans respect aspirant à nous diriger par l’intermédiaire de l’argent, l’argent du contribuable. Chers compatriotes banlieusards, réveillez-vous, notre localité ne peut se développer que par le biais d’un de nos dignes fils à la tête des instances. Allez jeter un coup d’œil sur la liste des recrutements de la fonction publique, rares sont ceux qui sont nés dans la banlieue. Il y a un manque de respect considérable du gouvernement à l’encontre des jeunes de Guédiawaye empruntant ainsi le pas au gouvernement précédent. Pour eux, l’emploi des banlieusards doit se résumer à la sécurité, à la lutte, au nettoiement etc. Nos dirigeants oublient que cette partie de la banlieue regorge tellement de cadres, des gens qui excellent dans tous les domaines. C’est dans ce sens de ce manque de considération qu’ils font tout pour construire une arène nationale à PIKINE, une ville dont les priorités sont sécurité, formation des jeunes, assainissement….. Enfin de compte, Mr Sall, j’aimerai que vous sachiez que je me battrai personnellement contre votre candidature ne serait-ce par principe. IBRAHIMA DIOUF dit GAYE GAYE.