vendredi 15 novembre 2013

LE PALAIS AUX ABOIES

Macky Sall transforme le Palais en Quartier Général (QG) des élections Vendredi 15 Novembre 2013 - 13:37 Les audiences se succèdent et se ressemblent à une vitesse inestimable au Palais de l’Avenue Roume. Après avoir éloigné les ténors et cadres de son parti, Macky s’est lancé dans une pêche interminable pour prendre dans ses filets toute sorte de “poissons ” capables de lui rapporter un électorat pour affronter les locales de 2014 qui s’annoncent palpitantes. Le constat est qu’à presque deux ans de gestion du pouvoir, Macky a pris un malin plaisir à s’éloigner du carré de ses fidèles et amis. Il les rejette, et les voue aux gémonies. Tel un apprenti au pouvoir, Macky Sall a fragmenté son parti l’Apr avec l’abnégation d’un bûcheron. Aujourd’hui, sentant le torchon brûlé, le patron de l’APR multiplie les audiences au palais (Habib Thiam, ancien premier ministre, Me Mbaye Jacques Diop, Me Ousmane Seye, Cheikh Tidiane Gadio…). Le chef de l’Etat serait intéressé par les services de Famara Ibrahima Sagna, ancien président du Conseil économique et social, de Me Elhadji Diouf, le député du peuple et patron banni du PTP, de l’ex-ministre et ancienne partisane de Idy, Awa Gueye Kébé, de l’ex ministre de la jeunesse, Aliou Sow et de Souty Touré, ancien ministre et responsable du parti socialiste à Tambacounda. Macky a aussi l’œil sur de gros calibres du PS et PDS sans compter les râteliers qui lui font des clins d’œil avec les deux yeux. Une question mérite d’être posée : qui conseille Macky ? Au moment où le Chef de l’Etat parle d’éthique politique, de transparence, de rupture et de changement, il ferait mieux de se pencher sur les dossiers brûlants du moment que sont le chômage galopant et la forte demande sociale au lieu de se lancer dans une chasse aux transhumants politiques ” goudi akk beuthieuque “. Le peuple en a marre ! Si Macky travaille autant qu’il reçoit dans ‘notre’ Palais, il aurait sûrement trouvé des solutions aux maux dont souffrent les sénégalais. Le Peuple est ravagé par la misère et la faillite dans tous les secteurs d’activité. Les Sénégalais ont faim et sont très fatigués mais gardent néanmoins leur dignité. Non seulement Macky a promis une vie paisible aux sénégalais après Wade mais lui et son gouvernement n’arrivent pas à faire face à la crise qui sévit partout dans le pays. Le candidat Macky Sall avait promis s’il était élu Président de répondre aux sollicitations de millions de sénégalais souffreteux, mais aujourd’hui, le poids de leur fardeau est trop lourd et insupportable. Et la population est consciente qu’elle est prise en otage par un clan de politiciens qui ne pensent qu’à leurs poches. Le Peuple refuse tant bien que mal d’être le sacrifice d’une bande d’opportunistes de politiciens qui passent tout leur temps à profiter des délices du pouvoir. Pour régler les problèmes du pays, c’est la voix du peuple qu’il faut recevoir au Palais et non les ” politichiens “. Diouf et le PS avaient des milliers de mouvements de soutien politique à l’image de OTD partout dans le Sénégal et pourtant le peuple l’a sanctionné. Wade, sûr du soutien de Béthio Thioune, avait inondé le pays de milliards et pourtant les sénégalais l’ont viré. Macky avec son ” Yonnu Yokkuté ” sans tête ni queue risque d’être vomi par le peuple. Plus personne ne peut tromper le peuple sénégalais. Car le peuple subit et attend le moment d’utiliser une seule chose… …Sa carte d’électeur. Djibril Diallo/Dakar.xibaaru.com