dimanche 1 janvier 2012

GRIS-BORDEAUX : LE REVEIL DU TIGRE DE FASS

Apres plusieurs rendez-vous manque du fait de l ignorance de sa stature suite a son intronisation comme troisieme tigre de fass quartier mythique de dakar ou la lutte est un moyen d ascension social,un paravent pour des centaines de jeunes contre l anonymat. C etait un combat de tous les dangers ,un combat de rachat car les enjeux etaient tellement importants pour d abord en premier lieu pour l ecurie de fass mais aussi pour lui car sa defaite signifiait une descente aux enfers irreversibles et irremediables ,il a su vendre la peau de l ours avant de l avoir tue et depece .
Suite a des echanges de coups de poings ,les deux acteurs se sont faits front et une bataille digne des gladiateurs s est deroulee ,le pugilat a change la donne des choses ce qui devait etre un combat insipide ,  s est transformee en victoire en faveur de l ours des montagnes suite un coup sur la nuque les images ne mentent pas . Je ne veux pas entacher la victoire si precieuse de gris mais on devrait faire des tests anti-dopage car comment peut on concevoir les coups de bulldozer encaisses sans vaciller ,il y a des choses qui ne sont pas nettes et claires .Quid de son adversaire comment peut on prendre un combat si important qui peut t ouvrir beaucoup de perspectives de carriere,le juger tellement a la legere et insignifiant c est manquer de respect a son adversaire du jour .L invicibilite est du domaine de dieu et de nul autre ayez les pieds sur terre ,il faut savoir respecter son adversaire les enjeux etaient enormes pour tous les deux camps se regarder en chien de faence n etait pas idoine ni conseille meme l arbitre a du intervenir et les choses serieuses ont pu commence a se dessiner le public retenait son souffle ,les staffs s agitaient sur leurs bancs mais apres quelques secondes d echanges de coups  c est le KO l avalanche de tout un corps ,un veritable big bang s abat sur lui,le valereux le teigneux apres un premier combat sans verdict qui lui a donne des idees mais
Il a joue et il a perdu sur son propre jeu ,la nonchalance et la defaite a suivi ,une chute lourde de consequence pour lui qui aspirait a la cours des grands ,il va devoir revoir sa tactique et ecouter les conseils avises de ses proches pour rebondir prochainement et mettre sa langue au boiseau ,l orgueil mal place dans l arene ,les jours se suivent  mais ne se ressemblent pas.
Apres le combat ,les commentateurs vont deverser  leurs biles  sur le perdant et leurs louanges sur le victorieux du jour jusqu a la prochaine defaite au senegal on ne manque pas de savants .
Nos griots laudateurs qui se sont mues en hyper-techniciens et commentateurs de combats de lutte vont s en donner a coeur joie .Mais il y a une question tres importante ?
Qu est ce qu on a prevu pour la retraite des lutteurs car leurs carrieres peuvent etre ephemeres et longues selon les categories et la popularite mais apres quelle est la reconversion qui s imposent a eux certains peuvent avoir la chances d etre des chroniqueurs de lutte mais la majorite se retrouvent dans l anonymat abandonnes ou font du body garde pour assurer leurs subsistances quotidiennes .
Pourquoi ne pas y jeter un oeil , ou va l argent de la lutte ^, d ou provient cet argent , les montages financiers sont ils la source , ou bien il y a autre chose.
Fass va vivre une nuit torride , une nuit de folie car longtemps sevre de victoire ayant attendu pendant longtemps vegetant dans la disette apres l intronisation en fanfare de son nouveau tigre de fass , son porte- etendard , son phare dans la lutte apres des decennies de regne et de succes du deuxieme tigre de fass Moustapha gueuye ,le nouveau devait reprendre le flambeau et redore le blason de fass deja terni par beaucoup de defections et de defaites mais c etait comme si la guigne poursuivait l ecurie avec des faits d hiver les uns plus croustillants que les autres.
Fass a renoue avec la victoire ,les prochains joutes ou combats  du tigre seront courus ,il piaffera d impatience , s epanchera dans les medias , demandant des lutteurs au dessus de sa portee mais attention il y a toujours le revers de la medaille .La valeur commercial n est q´ une etoile filante
Demain fera jour les quotidiens vont occulter l actualite nationale au profit de ce combat deja oublie a la sortie du stade ,car incapables de trouver des sujets qui eveillent les consciences des senegalais ,la recreation a assez dure.