mardi 31 janvier 2012

IMPLOSION OU EXPLOSION / LE SENEGAL DANS LA TOURMENTE

Aujourdhui ,le senegal risque de connaitre un autre deluge de feux et de morts , c est une journee noire coincidant avec la commemoration de la mort de l etudiant BALLA GAYE a l universite de dakar tue par une balle reelle ,il est l une des premieres victimes de ce regime liberal le 31 janvier 2001.
Les morts se suivent et remplissent le tableau de chasse d un etat adepte de la violence et des bavures policieres ignobles sont le lot quotidien des senegalais .Il n y a ni justice ,ni equite c est toujours deux poids ,deux mesures et le pouvoir se refugie toujours derriere le leimotiv fourre tout qui est < force reste a la loi>et que c est le pouvoir qui detient le monopole de la repression legitime ,un droit de vie et de mort sur son peuple.Une heresie juridique car nulle institution ,nulle personne n a le droit de tuer une autre personne sous des pretextes fallacieuses .C est un etat criminel indigne de servir son peuple ,l impunite , l immunite de ces composantes sont flagrantes et ils ne cessent de derouler leur agenda pensant que le senegalais n est pas pret a mourir pour une noble cause celle du refus du pietinement de ses droits les plus elementaires et civiques.
Ce sursaut populaire est legitime , entrainera le reveil , l eveil des consciences de la masse silencieuse .Partout il y a des levers de boucliers contre sa candidature ,il est pris en otage par son propre camp qui peine a avoir une alternative a la candidature de Wade ce qui decoule de son maintien par force sur la liste des candidats pour briguer un autre mandat ,sans lui ce sera l implosion de son parti-etat et de ses allies,de veritables suceurs du sang du  peuple.
Les megaphones des cites religieuses se sont exerces a delivrer des messages emanant de leurs guides pour un appel a la paix et aux dialogues mais en vain l opposition semble faire la sourde oreille ,elle va descendre dans la rue malgres un deploiement de dispositifs securitaires jamais vus dans ce pays , cette journee risque d etre le debut de la fin d un etat de droit virtuel, le big CHAOS ,une situation de tous les dangers qui peuvent envenimer et enflammer ce pays, rendre invivable le quotidien des senegalais.
Le M23 risque d imploser et aussi avoir sur la conscience de multiples morts et blesses ,les forces anti-emeutes sont presentes sur le terrain armees jusqu au dent ,le bilan s alourdit ,on deplore quatre morts suite aux manifestations d hier ,les arrestations s enchainent a un rythme effrenne partout a l interieur du pays ,une veritable guerrilla urbaine pointe son nez ,les leaders politiques se relaient dans les medias avec des declarations incendiaires a la limite incitant les populations a se soulever , a venir cet apres midi a la place de l obelisque qu ils ont fini de baptiser place TAHRIR pensant faire plus que le printemp arabe , cette irresponsabilite n augure rien de bon car jamais ils seront au devant des manifestants ignorants de leurs plans car n ayant aucune ligne de conduite ,pourquoi ils se positionnent pas comme des boucliers humains?  etre aux avants postes pour diriger ces contestations si c est le devenir des senegalais qui prime pour eux au lieu de s epancher dans la presse .Un nouveau clash est a prevoir au sein meme de ce M23 car il n y a pas d unite ,ils se dedisent comme Wade ,ils sont tous pareils ils ne mouillent pas le maillot et ils osent dire que c est l interet populaire qui les motivent dans leurs ensembles de surcroit heteroclites voues a l implosion du fait des gens qui le compose. A l opposee le pouvoir se lance aussi dans la bataille mediatique et psychologique ,les diatribes les plus virulentes sont lancees a l opposition mais la mere des bataille c est le peuple qui va la gagner , l emporter haut la main ,il est temps de tourner le dos aux politiciens , de prendre notre destin en main car ces derniers veulent installer l anarchie et la monarchie,ils sont le cancer de la nation ,cette gangrene doit etre extirper et jetter aux oubliettes si on veut un etat democrate ,le peuple a le devoir de dire non aux politiques politiciennes ,ces dinosaures avec 52 ans de presence n ont fait rien d autre que piller , se partager les maigres ressources de la nation ,ils doivent faire place a une nouvelle elite integre et integree dans les realites et aspirations du peuple .
L incertitude et la peur s installent ,les senegalais vivent un eternel psychose ,la republique s enlise et s enfonce de plus en plus dans la spirale decadente de la violence ,avant verbale mais maintenant physique , meurtriere ,pourquoi cette folie ,cette regression ,cette perte de valeurs ,ce sentiment de desunion ,cette phobie de la verite ,on a plus de reperes ,le dialogue n existe plus ,de quoi demain sera fait? personne ne le sait ,les pires horreurs sont commises et personne ne reagit ou pipe mot ,l hypocrisie est sanctifiee , beatifiee ,la verite cachee ,sacrifiee a l autel de l accaparement du pouvoir temporel,un segment d interets crypto.personnels ,ou va la nation senegalaise?C est le regne du mal! ,le mal se combat par le bien et non par le mal ,evitons de tomber dans les travers de la decheance cela n arrangera personne ,un sursaut d orgueil devrait prevaloir pour les generations futures ,le monde nous regarde et a l ecoute .LA PAIX   LE RESPECT  LA VERITE