lundi 30 janvier 2012

LES CINQ GIGOLOS AU SERVICE DE WADE LE GERONTOCRATE

Apres des heures d attentes et de debats dans les medias sur la recevabilite et l irrecevabilite des candidats et leurs recours introduits au conseil constitutionnel pour statuer et annuler sa premiere decision suite a la publication de la validite contestee du candidat president WADE,les recriminations ont fuse de partout pour fustiger la decision des cinq sages disant qu ils ont bafoue la constitution ce qui a entraine des echauffoures des manifestants avec les forces de l ordre , des incidents regrettables et indignes d une democratie comme le Senegal avec tous les faits et agissements recents dans des pays voisins en Afrique .Le pays est a un tournant decisif et incisif dans sa marche vers l equite et la justice gage de stabilite et paix dans toutes les grandes democraties , les libertes d expressions ne doivent pas etre usurper au peuple sous des pretextes fallacieuses qui avilissent les droits de tous les citoyens a se lever et manifester pacifiquement dans le respect de la liberte des autres .
Ce pays ne doit pas etre un champs de bataille ni un terreau d exactions et de discriminations prejudiciables a l ensemble des personnes qui aspirent a vivre dans la paix et la dignite, les sempiternelles querelles de l opposition et du pouvoir en place doivent trouver des solutions autour d une table ,la negociation est la porte pour retablir l etat de droit ,inciter le peuple a sortir et siffler la fin de la recreation en invitant la classe politique a un esprit de depassement et de lutter ensemble pour la construction d un pays qui est a un tournant majeur de sa maturite politique .
Le conseil a encore valide la candidature tant decrie de Wade ,ils disent qu ils ont dit le droit selon leurs consciences maintenant c est au peuple de juger au soir du 26 fevrier 2012 .
Que les candidats retenus s attelent a une campagne civilisee et declinent leurs programmes et mobilisent leurs militants le jour du scrutin et la verite des urnes fera le reste ,c est ce meme conseil constitutionnel qui est charge de proclamer les resultats et le vainqueur de l election presidentiel a un tour ou deux tours selon les forces en places et en oppositions esperons qu il n y aurait pas de contestations ce qui est imaginables vue la tournure des choses ,un regain des tensions risquent d embraser le pays avec les declarations des opposants ,des morts sont a deplorer a l interieur du pays ce matin ,un bilan qui semble s accroitre les jours a venir car les propos irresponsables de certains politiciens ne font quenvenimer la situation dejas tendue et  dangereuse.
Un appel a la retenue est de rigueur ,les des sont jetes ,la campagne va s ouvrir bientot et cela n augure rien de bon .
Psychologiquement les senegalais sont dans le desarroi desormais c est le sauve qui peut qui prevaut a cause de ces politiciens pourquoi veulent ils mettre le pays a feu et a sang ,il y a trop de morts ,pourquoi sacrifier la jeunesse a l autel d interets partisans , ces gens ont pris le peuple en otage ,la loi de la rue ne saurait prosperer et installer une anarchie dans ce pays.
Nousdevons nous battre pour le respect de la constitution garant de la stabilite et de paix sociale, le chaos sera regrettable pour tout le monde et n est pas souhaitable mais avec la radicalisation de l opposition le senegal risque d imploser les signaux sont la visibles , tout est possible , l engrenage est en marche , les confrontations et les morts s egrenent et jettent du feu aux poudres