lundi 2 septembre 2013

BOUFFEE D OXYGENE POUR LE PRESIDENT

Remaniement oblige ,tous les sénégalais vont se focaliser sur l actualité factuelle. Politiques et journalistes auront du grain a moudre. Une véritable bouffée d oxygène pour le premier des sénégalais qui commençait a s enliser dans les sables mouvants de la demande sociale ,cherté de la vie ,coupure intempestive,surmédiatisation de la traque supposée des biens supposes mal acquis par leurs prédécesseurs une véritable spirale dans la justice des vainqueurs . Un limogeage qui démontre a suffisance l incurie de la politique gouvernementale et son incapacité a résoudre un temps soit peu les préoccupations légitimes et normales du peuple ,l environnement économique stagne depuis plus de deux ans ,les investisseurs rechignent a venir car aucunes garanties concrètes ne leurs sont promises malgré le recasement de l APIX a la présidence ,un tâtonnement fatal au président qui lorgne 2017 avec les coups de semonces de certains allies et autres membres de l opposition. La formule trouve pour se donner quelques temps de répit c est de remanier et de former un nouveau gouvernement qui le temps qu il s installe et trouve ses repères lui permettra de mieux cogiter sa stratégie de reconquête et ainsi décliner sa feuille de route pour l horizon 2017 qui frappe a sa porte . Si le calendrier républicain est respecte 2014 sera une année électorale avec les mairies et collectivités locales ,une occasion de caser ses hommes dans les zones a fort taux électoral. Tout se joue au sommet de l état,une véritable manipulation médiatique pour encore nous éloigner des sujets sensibles pour lesquels on l avait élu. L intérêt supérieur de la patrie doit primer sur l intérêt partisan ,ses ouailles doivent savoir raison garder ,le président doit promouvoir la bonne gouvernance et l éthique dans la gestion des affaires de la cite ,nous n avons pas élu une famille ni un conglomérât d amis ,actuellement tout manquement se payera cash car les sénégalais ne sont pas des moutons de Panurge. Après 17 mois ,un nouveau premier ministre est nomme,avec la composition d un nouveau gouvernement malgré quelques têtes neuves ,les mêmes ont été reconduits ou déplacés vers d autres ministères ,d autres ont été remercie pour insuffisance de résultats ou ne pouvant apporter aucune valeur ajouter. Cette nouvelle équipe arrive avec tous les préjugés favorables pour les partisans du pouvoir alors que pour les sceptiques c est du couper-coller . Avant de nous prononcer sur ce nouveau gouvernement,attendons la déclaration de politique générale de l amazone du président et qu elle décline sa nouvelle feuille de route ,et l applicabilité de ses promesses et visions a moyen ou court terme. De toutes les façons ne nous leurrons pas et attendons de voir . Seul le temps jugera .