mercredi 18 septembre 2013

MACKY PATAUGE DANS L EAU SON GOUVERNEMENT S EMPLOIE A DES EFFETS D NNONCES

UNE NOUVELLE TROUVAILLE DE MACKY LE GÉO -TROUVE-TOUT Conseil des ministres: Les inondations et la pénurie d'eau à Dakar au cœur des explications entre Macky et ses ministres Mercredi 18 Septembre 2013 - 21:39 Les difficultés liées aux inondations et la pénurie à Dakar ont été les points forts du Conseil des ministres ministre de ce mercredi 18 septembre 2013, tenu au Palais de la République. Conseil des ministres: Les inondations et la pénurie d'eau à Dakar au cœur des explications entre Macky et ses ministres Abordant la question des inondations,le Président Mack Sall a indiqué au Conseil avoir ordonné une opération d’envergure dénommée "fendi" tendant à faire évacuer les eaux stagnantes, sources de maladies diverses, dans toutes les zones concernées de la banlieue. "Cette opération va mobiliser tous les moyens existants dans les structures habituelles de lutte : Sapeurs-pompiers, Service civique national, Secours civil, auxquels viendront s’ajouter pour la première fois, les moyens du Génie militaire. L’implication directe des Forces Armées est l’expression d’une volonté politique de l’Etat, en vue de venir à bout du problème, a précisé le Chef de l’Etat, selon le communiqué du conseil des ministres. Faisant le constat des graves dysfonctionnements notés dans la fourniture d’eau de ces derniers jours dans la région de Dakar, le Président de la République a regretté «cette situation inconfortable pour nos concitoyens ». «Au-delà de l’aspect conjoncturel de la pénurie, due à un incident technique », Macky Sall a invité le «gouvernement à se projeter, en actions, dans une perspective plus durable de sécurisation avancée de l’approvisionnement en eau potable de la capitale ainsi que de la petite Côte ». Il a également invité le gouvernement à veiller à la fourniture correcte en eau des populations, par le biais d’un pilotage prioritaire et performant de l’hydraulique urbaine. Le Président Sall a engagé le Premier Ministre, Aminata Touré à «hâter les investissements d’urgence requis par la SONES et destinés à résorber tout déficit, aussi bien dans la production que dans la distribution». Toujours sur ce point, il a demandé au gouvernement de finaliser avec la SONES et la SDE, le projet de l’avenant numéro 7 du contrat d’affermage ETAT-SONES-SDE qui ouvre la voie à une réforme de nouvelle génération, plus structurante ». MLD